Voyage d’affaires : TGV Inoui affûte son offre sur Paris-Lyon

Avec l’arrivée prochaine de Trenitalia sur Paris-Lyon, la compagnie ferroviaire tricolore déploie une nouvelle offre sur cet axe, avec notamment l’arrivée de rames rénovées ou neuves, un parcours Business Première enrichi et un nouveau portail TGV Inoui.

L’événement va marquer les esprits. Avec sa desserte Paris-Lyon-Milan, Trenitalia va ouvrir une nouvelle ère dans les prochaines semaines, celle de l’ouverture de la grande vitesse à la concurrence en France. Et la SNCF s’y prépare activement. Christophe Fanichet, le PDG de SNCF Voyageurs, dans le cadre d’un point presse à Paris, a d’abord indiqué que la compagnie ferroviaire française, « à l’heure ou le marché s’ouvre à la concurrence, se devait d’être à la pointe de l’innovation, et être durablement la référence de la grande vitesse en France et en Europe« .

Conférence de presse dans le salon Grand Voyageur de la Gare de Lyon

Alain Krakovitch, directeur de Voyages SNCF, a ensuite rappelé que la concurrence permettait d’accroitre la part du train au détriment des autres modes de transport, citant en exemple Ouigo en Espagne où le gâteau avait grossi de 20% depuis son arrivée en mai dernier (sa filiale low-cost a conquis 37% de parts de marché sur la ligne Madrid-Barcelone). TGV Inoui est bien sûr au cœur de la future compétition avec Trenitalia, assurant 22 des 24 aller-retours journée (2 le sont par des Ouigo). Sur son offre « classique », outre les fréquences, la SNCF entend fidéliser sa clientèle d’affaires avec un service améliorée.

« Des nouvelles rames TGV sont déployées progressivement et seront toutes neuves à la fin de l’année sur Paris-Lyon » a pour sa part rappelé Jean Rouche, directeur de l’Axe TGV Sud-Est à la SNCF. Ces rames sont plus confortables, dotées d’une ambiance lumineuse repensée, et offrent davantage de capacité, avec moins d’espaces carrés et plus de sièges isolés ou duos.

Plus d’un tiers des voyages avec TGV Inoui réalisés sur Paris-Lyon-Paris le sont pour motif professionnel. Une nouvelle offre Business Première est testée actuellement sur ce tronçon, qui pourrait être étendue à d’autres axes – Paris Bordeaux, Paris-Rennes, Paris-Strasbourg ou Paris-Marseille – « si l’expérience est concluante« , poursuit Alain Krakovitch. Et le directeur de Voyages SNCF de noter que cette offre tri-classe (Seconde, Première et Business Première) « se rapproche beaucoup de celle proposée sur Eurostar, Thalys et Lyria, il faut une cohérence dans l’offre« . D’aucuns remarqueront aussi les similitudes avec la configuration des cabines des grandes compagnies aériennes…

plateau repas de la Business Première

Outre la flexibilité, voici les principaux services de cette nouvelle offre Business Première :

Un espace dédié dans le salon Grand Voyageur de Paris Gare de Lyon.
Un traitement différencié à l’Accueil Embarquement avec des files dédiées Accès Express à la Gare de Lyon et Lyon Part-Dieu / Perrache.
Un accueil à quai ainsi qu’une présence à bord par un hôte Business Première disponible pendant toute la durée du trajet.
Un espace dédié à bord visible et reconnaissable avec le pelliculage des portes et des têtières Business Première.
Une offre de restauration offerte (depuis le 18 octobre) à chaque moment de la journée avec petit déjeuner, déjeuner ou collation.
Un service de livraison à la place de l’Offre Bar (après commande auprès de l’hôte).
L’accès à un portail Presse et multimédias avec des titres dédiés aux clients Business Première sur le Portail TGV Inoui.
La possibilité de contacter à tout moment le chef de bord depuis le Portail TGV Inoui (service « contact chef de bord »).
La possibilité de réserver un taxi à l’arrivée
L’échange Train Garanti : le client Business Première a la possibilité d’échanger son e-billet du jour pour n’importe quel train de ce même jour, sur le même trajet y compris sur un train complet sans garantie de place assise.

Rappelons que la SNCF a fait le point sur son activité, notamment sur le segment Affaires, lors du salon IFTM Top Résa, et sur ses différentes cartes (Liberté, Avantages, Mon Forfait Annuel Télétravail…). Lire notre article SNCF : le retour des voyageurs d’affaires se confirme.