Immobilisation des Boeing 737 Max : des vols d’essai en juillet ?

Immobilisés depuis plusieurs mois suite à 2 accidents consécutifs, des Boeing 737 Max vont effectuer des vols d'essai sans passagers en juillet, rapporte La Tribune.

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; text-align: justify; font: 11.0px Helvetica; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000} span.s1 {font-kerning: none}

Le site du journal La Tribune rapporte ce vendredi 21 juin que les Boeing 737 Max pourraient revoler dès juillet. Au total, ce sont 387 appareils qui sont cloués au sol depuis le mois de mars après les graves accidents de Lion Air et d’Ethiopian Airlines, qui ont au total causé la mort de 346 personnes. Dans les deux accidents, le système anti-décrochage MCAS était en cause. Depuis, Boeing a mis en place des solutions pour corriger le défaut, solutions qui seront particulièrement scrutées lors de ces vols d’essai. Par la suite, les données de vol seront analysées pour déterminer la fiabilité des réparations.
 

À ce jour, la date de remise en service des Boeing 737 Max reste indéterminée, environ 150 heures de travail sur chaque appareil étant nécessaires avant de les remettre en service. Il y a peu, American Airlines avait annoncé une immobilisation jusqu’au 3 septembre au plus tôt. Pour Daniel Carrey, président du syndicat de pilotes américains APA, cité par la Tribune, "Boeing et l’Administration Fédérale d’Aviation (FAA) ont les moyens de remettre les avions en service d’ici à la fin de l’été". Il se pose aussi cependant la question de la formation des pilotes des B737 Max, récemment critiquée par le syndicat.