Le lancement du CDG Express début 2024 est « crédible » pour le préfet

Si le CDG Express a de nombreux détracteurs, le préfet de Paris et d’Île-de-France Michel Cadot n'est fait pas partie. Le représentant de l'Etat chargé du dossier assure dans les pages du journal du Dimanche de ce 3 mars 2019 que la ligne qui reliera Paris à Roissy est une nécessité. Il confirme également qu'une mise en service pour début 2024 est "crédible".

Le préfet de Paris et d’Île-de-France, Michel Cadot, a expliqué lors d'un entretien accordé au Journal du Dimanche "L'échéance de 2024 a été affichée parce que le CDG Express figure dans le dossier de candidature de la France aux JO. Elle est aujourd'hui tenable". Il a ensuite précisé "L'analyse fine des différentes étapes techniques confirme que l'hypothèse d'une mise en service au tout début de 2024 ou même à la toute fin de 2023 est crédible".

Après avoir répété une nouvelle fois que le "CDG Express est nécessaire", il a assuré que - contrairement aux craintes exprimées par les élus régionaux comme Valérie Pécresse, Présidente d’Île-de-France Mobilités et de la Région Île-de-France – le chantier ne se fera d'ombre au RER B.

Il a indiqué "Tout le monde est d'accord pour dire que le CDG Express ne doit en aucun cas retarder les nécessaires améliorations à apporter au RER B, qui n'ont que trop traîné. La priorité reste de rattraper le considérable retard sur le transport du quotidien, dû à des années de sous-investissement".

Il a toutefois reconnu "peut-être faudra-t-il détendre un peu certains calendriers" puis a ajouté "Mais s'il apparaissait que la construction de ce train rapide devait entraîner des retards dans la rénovation du RER B, il n'est pas exclu que sa mise en service soit repoussée au-delà de 2024. C'est une hypothèse parmi d'autres, qui relèvera d'une décision d'arbitrage politique".

Le CDG Express, projet fortement critiqué depuis plusieurs années, a été officiellement lancé en février dernier. Il permettra de relier le centre de Paris au Terminal 2 de l'aéroport de Roissy en 20 minutes pour un tarif de 24€.