Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires



Dimanche 3 Mars 2019

Le lancement du CDG Express début 2024 est "crédible" pour le préfet



Si le CDG Express a de nombreux détracteurs, le préfet de Paris et d’Île-de-France Michel Cadot n'est fait pas partie. Le représentant de l'Etat chargé du dossier assure dans les pages du journal du Dimanche de ce 3 mars 2019 que la ligne qui reliera Paris à Roissy est une nécessité. Il confirme également qu'une mise en service pour début 2024 est "crédible".



Le tracé du CDG Express
Le tracé du CDG Express
Le préfet de Paris et d’Île-de-France, Michel Cadot, a expliqué lors d'un entretien accordé au Journal du Dimanche "L'échéance de 2024 a été affichée parce que le CDG Express figure dans le dossier de candidature de la France aux JO. Elle est aujourd'hui tenable". Il a ensuite précisé "L'analyse fine des différentes étapes techniques confirme que l'hypothèse d'une mise en service au tout début de 2024 ou même à la toute fin de 2023 est crédible".

Après avoir répété une nouvelle fois que le "CDG Express est nécessaire", il a assuré que - contrairement aux craintes exprimées par les élus régionaux comme Valérie Pécresse, Présidente d’Île-de-France Mobilités et de la Région Île-de-France – le chantier ne se fera d'ombre au RER B.

Il a indiqué "Tout le monde est d'accord pour dire que le CDG Express ne doit en aucun cas retarder les nécessaires améliorations à apporter au RER B, qui n'ont que trop traîné. La priorité reste de rattraper le considérable retard sur le transport du quotidien, dû à des années de sous-investissement".

Il a toutefois reconnu "peut-être faudra-t-il détendre un peu certains calendriers" puis a ajouté "Mais s'il apparaissait que la construction de ce train rapide devait entraîner des retards dans la rénovation du RER B, il n'est pas exclu que sa mise en service soit repoussée au-delà de 2024. C'est une hypothèse parmi d'autres, qui relèvera d'une décision d'arbitrage politique".

Le CDG Express, projet fortement critiqué depuis plusieurs années, a été officiellement lancé en février dernier. Il permettra de relier le centre de Paris au Terminal 2 de l'aéroport de Roissy en 20 minutes pour un tarif de 24€.



1.Posté par Fred le 04/03/2019 10:33
Soit 50 ans après l'ouverture de Roissy terminal 1 ! il n'y a pas de quoi se vanter... quel gâchis mais qui trouve explications. Aéroports de Paris le propriétaire et gestionnaire de l'aéroport n'a pas voulu de transports en commun de qualité afin de protéger ses parkings auto, source d'énorme profit. Et à l'époque le lobby des taxis puissant à œuvré pour protéger son activité car il y a encore 20 ans la clientèle de l'aérien avait les moyens de se payer le taxi... Quand des intérêts égoïstes l'emportent sur les intérêts collectifs !

Nouveau commentaire :
Twitter

Bonjour

Merci de nous donner votre avis. Il sera très utile pour améliorer les contenus de DéplacementsPros.com.

Les messages sont modérés

Le courage des opinions exprimées est une vertu que nous cultivons.
Les messages postés avec des adresses mails erronées ne seront pas publiés.

Les messages agressifs ou injurieux sont systématiquement éliminés.
Autant le savoir pour ne pas perdre votre temps.

Les commentaires ne sont pas faits pour assurer la publicité commerciale d'un annonceur ou d'un opérateur. Merci d'en tenir compte car tous les messages contraires à cette règle seront systématiquement effacés.

La rédaction

Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.