CDG Express, aussi cher qu’un taxi, plus cher qu’un VTC

Au moment même ou l'Etat vient d'accorder un prêt de 1,7 milliard accessible dès 2017 au concessionnaire du CDG Express, la confirmation est tombée : le coût du billet entre Paris et l'aéroport sera bien de 24 € par trajet, soit 48 € l'aller-retour. Aussi cher qu'un taxi et plus onéreux qu'un VTC.

C'est un serpent de mer qui n'en finit plus. Au titre des JO de 2024, l'Etat veut aller vite avec un projet qui traîne depuis des années. Pas de chance pour les passagers au départ de Roissy vers Paris ou l'inverse, ils seront doublement pénalisés. Premier effet négatif, la taxe sur les voyageurs appliquée dès la mise en route du CDG express qui viendra renflouer les caisses du projet. La seconde, un tarif prohibitif, 48 € l'aller/retour qui fait réagir les opposants au projet.

Pour les associations qui contestent l'intérêt du CDG Express : "rien dans ce projet n'a été réfélchi". Pour Didier le Reste, conseiller de Paris "il s'agit d'une liaison de riche là ou finalement le RER B suffirait pour optimiser la relation directe entre le centre de la capitale et l'aéroport". Et d'ajouter: "Ce qui aurait du être une dépense d'intérêt public est devenue un projet économique hors de prix, cher pour l'usager et peu utile au développement de la seine Saint Denis et des départements voisins".