#EBACE 2024 : « L’aviation d’affaires est championne de la connectivité en Europe »

312

Du 28 au 30 mai 2024, Genève accueille la Convention et Exposition de l’Aviation d’Affaires Européenne 2024 (EBACE2024), premier événement européen consacré à la mobilité aérienne à la demande organisé à Geneva Palexpo et à l’aéroport international de Genève . Robert Baltus, directeur des opérations de L’EBAA, partage les dernières tendances du secteur en préambule du salon et identifie la connectivité offerte par ce type de transport comme l’avantage principal pour les voyageurs d’affaires.

Quelles sont les dernières tendances de l’aviation d’affaires en Europe ?

Robert Baltus, Chief Operations Officer EBAA – Crédits : EBAA

Robert Baltus, directeur des opérations, EBAA : Après l’explosion de l’utilisation de l’aviation d’affaires pendant la pandémie, suivie d’un retour à la normale, le secteur fait aujourd’hui preuve d’une résilience considérable face à des conditions économiques difficiles. Toutefois, il est important de noter que l’aviation d’affaires évolue toujours en fonction de la tendance économique générale. Les plus grands hubs de l’aviation d’affaires en Europe sont Paris Le Bourget, suivi de Nice, Genève et Farnborough.

Une autre tendance significative est celle de la durabilité : le secteur s’efforce de réduire ses émissions en adoptant des carburants aéronautiques durables (SAF), bien que leur disponibilité soit encore limitée. En outre, plusieurs entreprises pionnières de l’aviation d’affaires développent des systèmes de propulsion révolutionnaires sans émissions – électriques, hybrides et à hydrogène – et des e-VTOL, de petits avions électriques à décollage et atterrissage verticaux. Lors de l’EBACE 2024, nous donnerons à ces entreprises la possibilité de présenter leurs innovations révolutionnaires.

Quelle est la typologie des entreprises utilisatrices ? Et des collaborateurs ?

L’entreprise type qui utilise l’aviation d’affaires a une présence internationale et a besoin d’un moyen de transport pour ses cadres moyens et supérieurs ou ses techniciens afin de se rendre à une réunion importante ou de visiter une installation de production de la manière la plus efficace possible et de se rendre dans des endroits difficiles d’accès par les services réguliers. Les gouvernements et les organisations internationales utilisent également l’aviation d’affaires, car elle permet aux premiers ministres et aux fonctionnaires de voyager et d’être présents lorsque des décisions cruciales pour leurs citoyens sont prises, malgré des calendriers très serrés.

Quel est l’avantage de ce mode de transport par rapport à une ligne commerciale classique ?

Les principaux atouts de l’aviation d’affaires sont la connectivité, la confidentialité et l’efficacité pour ses utilisateurs. L’aviation d’affaires championne de la connectivité en Europe, car elle peut atteindre des zones reculées où les compagnies aériennes commerciales ne volent pas. L’aviation d’affaires relie 1 500 aéroports en Europe, alors que les compagnies aériennes commerciales n’en desservent que 500. Cela permet, par exemple, aux entreprises d’atteindre efficacement des installations de production situées dans des régions reculées d’Europe.

La confidentialité est un autre avantage de l’aviation d’affaires, car une équipe de direction ou un cabinet gouvernemental peut continuer à travailler pendant le vol en partageant des informations confidentielles. En outre, l’aviation d’affaires est un gage d’efficacité, car les passagers peuvent éviter les temps d’attente à l’aéroport, typiques des vols commerciaux. Cela se traduit également par des économies pour les entreprises car, en utilisant l’aviation d’affaires, les cadres peuvent maximiser leur productivité pendant leurs voyages d’affaires et éviter les coûteuses nuits d’hôtel.

Quelles sont les routes privilégiées et les limites de ce type de transport ?

Les routes préférées sont celles qui relient des centres d’affaires importants tels que Paris Le Bourget – Genève et Rome – Milan. Bien sûr, il y a aussi des routes populaires pour des raisons touristiques, mais le principal cas d’utilisation de l’aviation d’affaires est pour les affaires. Comme indiqué précédemment, il n’y a pratiquement aucune limite au niveau de connectivité que l’aviation d’affaires peut permettre. Un jet d’affaires représente souvent la seule solution pour l’équipe de direction d’une entreprise d’atteindre les régions éloignées d’Europe de l’Est, c’est pourquoi ces vols sont très populaires.

Si je dois envoyer 5 collaborateurs de mon entreprise à un événement, réserver un jet peut-il s’avérer plus intéressant que 5 vols commerciaux ?

La comparaison des coûts entre les billets commerciaux et la réservation de votre propre jet est exactement la même que la comparaison entre un bus et un taxi. Le bus est toujours moins cher, mais le taxi est toujours le plus efficace, le plus souple et le plus confidentiel. Dans ce contexte, la réservation d’un jet peut s’avérer plus pratique si l’on tient compte du cadre adapté à la productivité offert par l’aviation d’affaires ou encore les nuits d’hôtel évitées.

La configuration d’un jet permet-elle des prestations de service particulières comme l’organisation d’une réunion en vol ?

Oui, l’aménagement intérieur d’un avion d’affaires, si l’appareil dépasse une certaine taille, est conçu pour permettre à ses passagers de tenir une réunion en vol. Il s’agit en effet d’un avantage significatif de l’aviation d’affaires par rapport à l’aviation régulière.