Aéroport de Bruxelles-Zaventem : reconnaissance faciale et système de mobilité intelligente

L’aéroport de Bruxelles-Zaventem teste actuellement un système de reconnaissance faciale et met en place un logiciel permettant aux passagers

Après les aéroports d’Hamad (Qatar), d’Athènes ou encore 15 aéroports des États-Unis, c’est désormais l’aéroport de Bruxelles-Zaventem qui se lance dans la reconnaissance faciale avec un premier test effectué actuellement par la Police fédérale belge. Le système se limite pour l’heure aux personnes recherchées et fonctionne grâce à un réseau de caméras relié à un logiciel d’identification. Tout passager « ordinaire » n’est donc pas concerné et aucune base de données ne sera créée. Le système sera principalement dédié à la recherche de personnes impliquées dans le crime organisé ou le terrorisme. Pour rappel, l’aéroport de Zaventem a été touché en mars 2016 par un attentat qui avait causé la mort de 16 personnes et fait de nombreux blessés.

Un service de mobilité intelligente pour anticiper sa venue à l'aéroport

Dans le même temps, l’aéroport bruxellois met en place une toute autre initiative technologique créée en collaboration avec Manyways.be : un tableau de bord « smart city ». Le Brussels Airport Smart City Dashboard, c’est son nom, permettra aux personnes devant se rendre à l’aéroport, passagers comme navetteurs, d’anticiper leur venue pour éviter tout retard. Au moyen de cartes, ce système permettra de connaître en temps réel l’état du trafic sur les routes et sur les rails aux alentours de l’aéroport, la ponctualité des transports en commun, le nombre de places de parking disponibles à l’aéroport ou encore le nombre de véhicules présents sur le Ring de Bruxelles (périphérique) ainsi que la vitesse de la circulation sur cet ensemble. Sera également consultable la disponibilité des trajets de covoiturage offerts au départ de et à destination de l’aéroport.