Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires



Jeudi 6 Décembre 2018

Aigle Azur veut devenir la compagnie de référence à Paris-Orly


La stratégie de la compagnie aérienne conduite par Frantz Yvelin commence à porter ses fruits. Les partenariats conclus avec d’autres transporteurs et l’ouverture de lignes vers la Chine et le Brésil devraient, de plus, séduire de nombreuses entreprises.



L'un des A330-200 d'Aigle Azur
L'un des A330-200 d'Aigle Azur
La 2e compagnie aérienne française, hors groupe Air France, a le vent en poupe. Une bonne nouvelle pour le monde du voyage d’affaires puisque le transporteur propose plusieurs destinations intéressantes pour les entreprises. Après avoir réalisé un chiffre d’affaires de 240 millions d’euros en 2017, Aigle Azur devrait atteindre cette année un chiffre compris entre 310 et 315 millions d’euros. "L’EBITDA sera positif et nous serons presque à l’équilibre" , affirme son Président, Frantz Yvelin. Cette croissance est le fruit d’une nouvelle organisation, d’une stratégie de partenariats ambitieuse et d’un investissement sur le long-courrier.

Jusqu’à présent, le transporteur était connu pour ses moyen-courriers au départ de Paris, Lyon, Marseille et Toulouse à destination de plusieurs aéroports algériens et portugais, de Bamako, de Berlin ainsi que de Beyrouth. Aigle Azur a dernièrement ouvert une ligne domestique Paris- Nantes, mais aussi un Paris-Milan en septembre dernier.

São Paulo, une ville stratégique pour les entreprises

Suite à l’acquisition de deux Airbus A330-200, le transporteur a également ouvert deux routes long-courriers sur la Chine vers Pékin et, grâce à son partenaire Hainan Airlines, vers Xi’An. Depuis juillet, Aigle Azur propose également un Paris-Orly – Viracopos, situé à environ 1h30 de São Paulo. "Cette route connaît un réel succès ", s’enthousiasme Frantz Yvelin, à tel point que la compagnie envisage de passer de 4 à 5 vols par semaine.

De son côté, Tiago Martins, Directeur Commercial & Marketing d’Aigle Azur précise : "A ce jour, 40% de nos passagers sur São Paulo poursuivent leur route vers l’une des 35 villes brésiliennes desservies par notre partenaire Azul. La part de voyageurs d’affaires représente 8% des passagers et nous visons les 12% à terme". Un objectif qui semble atteignable tant la destination est liée aux affaires. L’ensemble du CAC 40 est présent au Brésil. Au total, 800 filiales françaises y sont implantées et São Paulo, la plus grande ville d’Amérique du Sud, est un centre financier de premier rang dans cette région du monde. "Nous souhaitons également viser les entreprises qui n’ont pas les moyens de faire voyager leurs collaborateurs en classe Affaires" , ajoute Tiago Martins. "Nous testons par exemple une solution qui permet d’identifier un voyageur d’affaires présent en classe économique afin de lui proposer une place libre en classe Affaires pour 600 euros de plus".

De solides partenariats

La proposition de valeur d’Aigle Azur réside en grande partie sur ses partenariats. A Viracopos, les clients peuvent donc bénéficier du lounge d’Azul et de ses vols domestiques. Sur le Paris-Bamako, il est possible de partir avec Aigle Azur et de revenir avec Corsair. Cette route est d’ailleurs devenue l’une des plus rentables pour la compagnie qui a par ailleurs noué des accords code share avec Air Caraïbes pour desservir les Antilles et la Guyane, avec S7 airlines pour relier Moscou et de nombreuses villes russes ainsi qu'avec la TAP pour rejoindre le Portugal ou quelques-unes de ses 81 destinations.

2019, l’année charnière

D’une manière générale, Aigle Azur compte s’adresser de plus en plus aux voyageurs d’affaires qui représentent déjà une part importante sur certaines destinations comme l’Algérie et Pékin. Les PME feront partie des cibles prioritaires sur les vols moyen et long-courriers. Aussi, la compagnie va proposer davantage d’options payantes pour rendre les voyages plus confortables en classe économique. "Notre programme de fidélité Azur Plus va être totalement transformé et depuis le mois de juillet, nous sommes référencés par toutes les TMC. Nous allons mettre en place des avantages spécifiques afin de développer cette cible", ajoute Tiago Martins.

2019 sera donc l’année de la consolidation pour Aigle Azur qui envisage d’ouvrir deux nouvelles routes. Un nouveau site Internet verra le jour en avril prochain et devrait aider la compagnie à augmenter ses ventes directes afin d’être moins dépendant des GDS.
Carte du réseau régulier d'Aigle Azur
Carte du réseau régulier d'Aigle Azur



1.Posté par ELSENSOHN monique le 14/12/2018 18:27
Bonjour
J'aimerai être rassurée est ce que les vois Marseille Dakar seront toujours d'actualiser ???
en effet j'ai l'habitude de voyager avec votre Cie en vol direct et j'envisage avec des Amis d'aller au
SENEGAL via Dakar début mars retour 20 ou 21 mars au depart de Marseille
Pouvez vous le répondre ? J'attend votre reponse
Merci et meilleures salutations

Nouveau commentaire :
Twitter

Bonjour

Merci de nous donner votre avis. Il sera très utile pour améliorer les contenus de DéplacementsPros.com.

Les messages sont modérés

Le courage des opinions exprimées est une vertu que nous cultivons.
Les messages postés avec des adresses mails erronées ne seront pas publiés.

Les messages agressifs ou injurieux sont systématiquement éliminés.
Autant le savoir pour ne pas perdre votre temps.

Les commentaires ne sont pas faits pour assurer la publicité commerciale d'un annonceur ou d'un opérateur. Merci d'en tenir compte car tous les messages contraires à cette règle seront systématiquement effacés.

La rédaction

Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.