Comme les PNC, les pilotes de Ryanair menacent de faire grève commune

Les pilotes de Ryanair, basés en Belgique, ne seront pas les seuls à faire grève le 10 août pour protester contre leurs conditions de travail. Ils seront rejoints par leurs collègues suédois, allemands et néerlandais. Les navigants irlandais qui menaient leur 4e jour de grève ce vendredi 3 août, ont aussi confirmé qu'ils participeraient au mouvement. Ryanair réclame une médiation en Irlande.

Les pilotes de Ryanair suivent l'exemple de leurs collègues PNC. Ils vont unir leurs forces et mener une grève commune le 10 août prochain. En effet comme les pilotes belges, les navigants basés en Suède, en Allemagne et aux Pays-Bas ont déposé un préavis pour vendredi prochain.

Ils pourront aussi compter sur leurs collègues irlandais. Ces pilotes qui ont déjà mené 4 jours de grève cet été, ont confirmé dans la soirée de jeudi qu'ils stopperaient également le travail le 10 août.

Après cette annonce, Ryanair a demandé, ce vendredi 3 août, une médiation avec le syndicat des pilotes irlandais Forsa. Eddie Wilson, responsable du personnel de la compagnie a expliqué : "Ryanair estime désormais que la seule manière d'introduire du bon sens passe par la médiation d'une tierce partie". La low-cost a proposé pour médiateur Kieran Mulvey, ancien responsable d'une commission indépendante sur le travail en Irlande. 

Comme les pilotes des autres bases de Ryanair, les Irlandais réclament de meilleures conditions de travail et une hausse des salaires. Par ailleurs, leur relation avec la direction s'est un peu plus tendue encore après l'annonce fin juillet de la réduction de la présence de la compagnie à Dublin.