Les PNC de Ryanair en grève les 25 et 26 juillet

Les voyageurs d'affaires risquent de rencontrer des difficultés sur les vols Ryanair en juillet. Après les pilotes irlandais, c'est au tour des PNC de la low-cost basés en Belgique, Italie, Espagne et au Portugal de déposer des préavis de grève pour les 25 et 26 juillet. Ils souhaitent tous que l'entreprise suive les législations nationales du travail.

La reconnaissance de plusieurs syndicats à travers l'Europe n'aura pas suffi à apaiser les tensions sociales au sein de Ryanair. Face au refus de la direction de suivre le droit du travail national de ses bases, les PNC de Belgique, du Portugal et d'Espagne ont décidé de stopper le travail les 25 et 26 juillet. Pour des raisons légales, les hôtesses et stewards italiens ne feront grève, pour leur part, que le 1er jour du mouvement.

Didier Lebbe, du syndicat belge CNE a expliqué à l'agence Belga les raisons de ce mouvement coordonné. "Le Portugal a débrayé trois jours début avril. Et durant cette grève, Ryanair obligeait les travailleurs basés dans d'autres pays à aller casser la grève au Portugal. Nous avons donc décidé qu'il fallait se coordonner au niveau européen pour contrer Ryanair et ses pratiques hors-la-loi."

Les organisations syndicales CNE-LBC (Belgique), SITCPLA et USO (Espagne), SNPVAC (Portugal) et Uiltrasporti/FILT-CGIL (Italie) avaient prévenu en avril qu'elles mèneraient des actions conjointes cet été si les discussions n'aboutissaient pas.

Les PNC européens de Ryanair ne sont pas les seuls à monter au créneau. Les pilotes irlandais ont déposé un préavis pour le 12 juillet.