Aer Lingus relance son offre transatlantique

270

La compagnie irlandaise opère déjà six dessertes entre Dublin et l’Amérique du Nord. Elle passera progressivement à 14 d’ici octobre prochain et la relance de son vol sur Miami.

Aer Lingus reprend progressivement ses vols vers l’Amérique du Nord. Avec la relance le 21 octobre prochain de son liaison entre Dublin et Miami, elle opèrera de nouveau 14 dessertes transatlantiques, comme avant la crise mais avec quelques changements. La compagnie irlandaise assure déjà des vols entre Dublin et New York JFK et Newark, Boston, Chicago, Orlando et Toronto. San Francisco sera desservie depuis la capitale irlandaise à compter du 25 février, Philadelphie du 7 avril, Los Angeles du 12 mai, Seattle du 26 mai et Washington DC du 9 juin. S’ajouteront deux liaisons transatlantiques au départ de Shannon (Ouest de l’Irlande), à destination de Boston (à compter du 10 mars) et New York JFK (11 mars).

La compagnie irlandaise s’est affirmée depuis quelques années comme un transporteur important sur l’Amérique du Nord. Ses trois principaux atouts : le nombre de ses dessertes, l’intégration de nouveaux appareils de dernière génération dans sa flotte (dont des A321neo LR), ainsi que des formalités d’entrée effectuées à Dublin avec la présence sur place d’agents de l’immigration américaine, permettant de gagner du temps en arrivant aux Etats-Unis par les terminaux des vols domestiques.

En 2019, Aer Lingus avait ainsi enregistré un record sur l’Atlantique Nord, avec 2,5 millions de passagers entre l’Irlande et l’Amérique du Nord. La compagnie membre du groupe IAG (British Airways, Iberia, Vueling) avait alors opéré son calendrier de vols transatlantiques le plus intense de son histoire, avec 14 dessertes nord-américaines, dont un nouveau vol vers Minneapolis St. Paul pour l’instant pas prévu dans son programme Eté. Ses cinq principales destinations américaines étaient alors Boston, Chicago, New York, San Francisco et Washington D.C.