Aérien : Les compagnies américaines tirent la sonnette d’alarme face au manque de personnel

1090

Airlines for America, un groupe représentant plusieurs grandes compagnies aériennes, demande au gouvernement des mesures urgentes pour limiter les retards et annulations de vols dus à un manque de personnel des contrôleurs aériens. 

Confronté à d’importants problèmes de personnel, le secteur de l’aérien est à la peine aux Etats-Unis. En septembre dernier, la FAA ( Federal Aviation Administration) a prolongé jusqu’en octobre 2024 les réductions des exigences minimales de vol dans les aéroports encombrés de la région de New York, en invoquant le manque de personnel. Les effectifs du contrôle d’approche radar de l’aérogare de New York ne représentent que 54 % des niveaux recommandés. Comme le rapportent nos confrères de l’Echo Touristique, ce manque de personnel, notamment des contrôleurs aériens, entraîne de très nombreux retards et annulations de vols outre-Atlantique. Et les compagnies aériennes en ont marre…

A travers un courrier adressé à la FAA et au gouvernement, Airlines for America (American Airlines, Delta, United, Southwest…), exhorte le secrétaire aux transports Pete Buttigieg et le chef de l’Administration fédérale de l’aviation (FAA) Michael Whitaker à « prendre toutes les mesures possibles pour trouver l’équilibre approprié entre le trafic aérien commercial et privé dans le but de minimiser les retards et les annulations pour le public voyageur ». Le groupe a également demandé à ce que « toutes les mesures possibles soient prises pour éviter d’avoir à recruter du personnel supplémentaire, en particulier dans les centres à fort trafic » pour le contrôle du trafic aérien. Ce à quoi la FAA a répondu que des mesures immédiates ont été prises pour « recruter, former et embaucher davantage de contrôleurs aériens », mais l’agence reconnaît qu’il manque environ 3 000 contrôleurs pour revenir à des niveaux optimaux.