Grève : des perturbations en Île-de-France jusqu’à la fin de la semaine ?

Le trafic SNCF et RATP est encore très perturbé en Île-de-France aujourd’hui. Et les bouchons toujours très importants.

- Publicité -

La situation des transports en commun ne devrait pas s’arranger en Île-de-France ces jours-ci. Alain Krakovitch, le directeur de SNCF Transilien – le réseau de train de banlieue desservant surtout les gares franciliennes – prévoit ainsi une poursuite des perturbations mercredi et « peut-être jusqu’à la fin de la semaine ». Globalement, la SNCF a anticipé pour aujourd’hui un TGV sur cinq, trois TER sur dix, un Transilien sur cinq et un Intercités sur six en moyenne. L’entreprise ferroviaire a annoncé ce midi le taux de gréviste mesuré ce matin, soit 24,7% mais avec des pourcentages très supérieurs pour les conducteurs (77,3%), les contrôleurs (55,4%) et les aiguilleurs (23,9%).

Sur la route, la situation est encore compliqué ce mardi. A 8h, il y avait 400km de bouchons en Île-de-France. Le trafic RATP est également très perturbé, avec dix lignes de métro restant totalement fermées (2, 3, 3bis, 5, 6, 7bis, 10, 11, 12 et 13). Les autres lignes (4, 7, 8, 9) circulent aux heures de pointe, comme les RER A et B. Et seuls 50% des tramways et bus roulent.

La présentation de l’intégralité du projet du gouvernement par le premier ministre, Édouard Philippe, demain mercredi, peut en partie désamorcer le conflit. Mais une partie des grévistes, souhaitant le retrait pur et simple du projet de réforme des retraites, ne reprendra sûrement pas le travail cette semaine.