Le Lounge et Easy2call se mettent au service du parcours « voyageur aérien »

939
Le Lounge et Easy2call se mettent au service du parcours
Cécile Matias, Magali Neveu (Le Lounge) et Florent Martin (Easy2Call).

Lors d’un workshop, les dirigeantes du Lounge ont présenté leur solution qu'elles déploient en partenariat avec Easy2call. Objectif : informer et assister le voyageur aérien.

Le Lounge a mis au point un système d’information du voyageurs, appréciable quand “tout roule”, précieux en cas de problèmes. Améliorer l’expérience client (et donc, pour la compagnie aérienne partenaire, sa relation client) et libérer les agences de tâches à faible valeur ajoutée par l’automatisation, tels sont les objectifs principaux de la solution.

Ces informations relèvent du support client de niveau 1 (formalités, infos bagages…), et vont jusqu’à une aide personnalisée en cas d’irrégularités (retard ou annulation de vol, notamment).

L’automatisation est au cœur de la solution du Lounge mais elle a ses limites, celles des interconnexions (et donc de la data nécessaire) mais aussi celles des exigences du voyageur. Illustration par Magali Neveu, CEO du Lounge : “Si, en cas de report de vol, on recommande tel ou tel hôtel et que le client refuse, là c’est Easy2call qui prend le relais pour une reprotection à chaud (une solution d’acheminement), ou autre solution d’hébergement…).” 

Aujourd’hui, Le Lounge compte deux compagnies clientes (French Bee et Air Caraïbes) et entend bien étendre son portefeuille. Mais c’est aussi aux aéroports (des discussions sont en cours avec Vinci) que la startup s’adresse. En effet, comme l’explique Cécile Matias du Lounge : “Le voyageur a beau avoir réservé auprès de la compagnie ou d’une agence, quand il y a une irrégularité (retard, annulation), il est sous la responsabilité de l’aéroport même si celui-ci n’est pas responsable de l’irrégularité en question... Donc l’aéroport a besoin de solutions lui permettant d’informer le voyageur : quel retard, quelles possibilités de se restaurer, de se divertir.”

L’ambition du Lounge est aussi de proposer sa solution en marque blanche à des agences. Des compagnies, des aéroports, des agences, voilà qui reflète bien cette interconnexion que Cécile Matias résume d’une formule : “Réfléchir en symbiose avec les différents acteurs”.