Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Amsterdam Schiphol baisse ses taxes aéroportuaires


Malgré l'opposition des compagnies aériennes et les conclusions du rapport Leroux, les taxes aéroportuaires d'ADP ont augmenté. Schiphol, son concurrent néerlandais, a fait le calcul inverse. Il améliore son attractivité auprès des transporteurs en baissant encore sa redevance.



L'aéroport de Schiphol avait annoncé le 1er avril 2015 une réduction moyenne de ses taxes aéroportuaires de 6,8%. La plate-forme va aller encore plus loin. Dans un communiqué daté du 30 octobre 2015, il annonce: "Après consultation avec les compagnies aériennes, Schiphol annonce une baisse moyenne de 11,6%. De cette façon, l'installation maintiendra une position internationale compétitive". La mesure sera mise en place le 1er avril 2016.

Le tarmac explique que "Un nombre plus élevé que prévu de passagers en 2014 et 2015 ainsi que les résultats d'un programme de réduction des coûts efficace ont permis à Schiphol de réduire considérablement les taxes aéroportuaires pour la deuxième année consécutive". Cette opération séduction porte ses fruits puisque Alexandre de Juniac, CEO d'Air France-KLM, a assuré que le groupe ne comptait pas quitter le tarmac d'Amsterdam au profit de Roissy, contrairement aux craintes néerlandaises exprimées.

Toutefois, l'aéroport de la capitale des Pays-Bas prévient que ces initiatives de réduction de taxes ne se poursuivront pas forcément: "Schiphol prévoit de faire de gros investissements dans les années à venir aussi bien sur la capacité que la qualité de son offre. Cela signifie que les redevances aéroportuaires enregistreront une augmentation dans les prochaines années. Schiphol compte le faire graduellement afin de maintenir une position compétitive".