Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Après une beuverie de 50 jours, il tente d'ouvrir la porte de son vol retour


Le vol Delta Air Lines allant de Boston à Salt Lake City, le 15 octobre, s’est posé comme prévu à 22h30. Mais à l'arrivée un passager ivre, persuadé qu’une des ailes était en feu s’est précipité à l’arrière pour tenter d’ouvrir la porte arrière, provoquant des procédures d'urgence. Pour justifier son acte, le voyageur a expliqué qu’il rentrait d’Ukraine où il n’avait jamais pu dessaouler pendant toute la durée de ses vacances : 50 jours.



Après une beuverie de 50 jours, il tente d'ouvrir la porte de son vol retour
Anatoliy Baranovich, d’origine ukrainienne, était retourné dans son pays d’origine pour rendre visite à sa famille et surtout, semble t-il trinquer avec eux. Après ses vacances où il «a été saoul et est resté saoul pendant les 50 jours», il a entamé le voyage retour vers Portland dont une des étapes l’a mené à prendre le vol Delta Boston-Salt Lake City. Restant sur sa lancée, il a bu de l’alcool pendant le trajet avant de s’endormir. Il s’est réveillé pendant la descente de l’avion et a commencé à hurler en russe que l’aile était en feu. Il a alors couru à l’arrière de l’appareil pour ouvrir la porte avant d’être arrêté par plusieurs passagers et membres d'équipage. Mais son action sur la porte a coincé l’ouverture, abîmé le fonctionnement du toboggan et endommagé le fuselage. Anatoliy Baranovich est poursuivi par la justice américain pour dégradation intentionnelle sur un avion, voie de fait et intimidation sur des membres d’équipage. Il encourt jusqu’à 20 ans de prison pour chacune des charges.