Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le patron d'Alitalia a démissionné


Nommé l'année dernière à la tête d'Alitalia, Silvano Cassano a présenté sa démission pour "raisons personnelles" le 18 septembre 2015. Quelques heures après cette annonce, la compagnie a publié ses résultats pour le premier semestre: elle affiche une perte nette de 130 millions d'euros.



La démission de Silvano Cassano a pris effet immédiatement. C'est le président du groupe Luca Cordero di Montezemolo qui assumera temporairement les fonctions de directeur général, en attendant la nomination d'un successeur. Selon Rai News 24, les incendies qui ont perturbé le trafic de l'aéroport de Fiumicino et entraîné des pertes de 80 millions d'euros pour la compagnie italienne, pourraient être à l'origine de ce départ. Après cette nouvelle, le responsable du syndicat Filt Cgil, Nino Cortorillo a estimé "Il est urgent que nous sachions, un an après l'arrivée d'Etihad, si les causes (de ce départ, ndlr) sont liées à un remaniement de la direction, aux résultats du plan stratégique ou aux problèmes apparus à Fiumicino".

Malgré l'arrivée d'Etihad dans son capital et la mise en place d'un plan de restructuration, l'entreprise semble toujours en difficultés. Quelques heures après l'annonce de la démission de Silvano Cassano, le transporteur a présenté une perte nette de 130 millions d'euros pour le premier semestre 2015, ce qui est tout de même une performance supérieure à ses prévisions. La perte a progressé de 30 millions d'euros au deuxième trimestre par rapport au premier, plombée par l'incendie du mois de mai à Rome-Fiumicino. Toutefois, le groupe italien table toujours sur un retour au bénéfice d'ici 2017.