Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


MH 370, les américains doutent de la Malaisie


Les autorités malaisiennes auraient-elles tout dit de ce qu’elles savent du crash du MH 370 ? Des sources militaires américaines mettent en doute la bonne foi des dirigeants de Malaysia Airlines. Pour ces spécialistes de l’aérien, les données fournies par la Malaisie à la Communauté Internationale sont illogiques et peu réalistes.



Selon un capitaine de l’armée de l’Air US qui a conservé l’anonymat " »il manque un grand nombre de datas pour compléter le puzzle de ce que nous savons déjà sur l’errance de l’appareil". Selon lui, "L’armée a une vision plus précise que celle officiellement annoncée sur l’itinéraire de l’avion une fois qu’il avait quitté les écrans de contrôle". Difficile à vivre pour les familles des victimes.
 
Dernier volet de cette pénible et sombre affaire, les affirmations Malaisiennes affirmaient ce 6 août que des vitres et des coussins d’avion avaient été retrouvés par des experts de la compagnie nationale délégués à la Réunion. Une info démentie par les autorités françaises qui affirment "ne pas être en possession d'aucun nouveau débris d'avion pour le moment“. Officiellement, la France préfère attendre le résultat de toutes les vérifications engagées avant de se prononcer.
 
Si le flaperon retrouvé est bien celui du MH370, aucun autre objet n’a été attribué, pour l’heure, à l’appareil disparu.