Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Bruxelles : le taux d'occupation des hôtels a chuté de 50% après les attentats


Le secteur hôtelier belge a fortement souffert après les attentats du 22 mars dernier. Le taux d'occupation des établissements de Bruxelles a chuté de plus de 50%.



Selon la Brussels Hotels Association (BHA), le taux d'occupation des hôtels de Bruxelles a reculé de 50% entre le 22 mars et le lundi de Pâques. Rodolphe Van Weyenbergh, porte parole de l'association professionnelle belge indique que "Le 28 mars, le taux d'occupation des hôtels était de 18%. C'est du jamais vu. Nous ne disposons pas encore des chiffres consolidés pour les derniers jours mais la tendance semble se confirmer".
L'organisation appelle les autorités belges à prendre des mesures pour aider les hôtels à faire face à leurs difficultés comme en facilitant l'accès au chômage économique des employés ainsi qu'en instaurant la suppression temporaire ou en rediscutant la taxe touristique. Il explique: "Si on ne prend pas des mesures maintenant, cela pourrait se traduire par la perte de milliers d'emplois notamment liée à des faillites". Rodolphe Van Weyenbergh souligne que "L'enjeu dépasse largement Bruxelles qui n'est pas la seule ville belge a enregistrer des baisses d'activités".