Déplacements d’affaires en France, les inondations devraient encore être perturbantes ce 6 juin

Dans son bulletin quotidien d’alerte, Vigiecrues précise que les averses parfois orageuses constatées ce dimanche principalement sur la façade est du pays ont été moins violentes. Sur les cours d'eau du bassin de la Seine et du Cher, maintenus en vigilance orange, les crues se propagent vers l'aval. Les pluies des prochains jours ne sont pas de nature à amplifier significativement la situation sur le terrain.

Selon l’organisme en charge de surveiller le niveau des cours d’eau français, le Loing a atteint des niveaux supérieurs à ceux mesurés en 1910. La Seine a entamé sa décrue (niveaux comparables à la crue de 1982). Des tronçons restent cependant en vigilance orange : Seine moyenne (dép. 77, 91, 94), Boucles de la Seine (dép. 27, 78, 95), Seine à Paris (dép. 75, 78, 92, 93, 94, 95), Yèvre (dép. 18), Cher solognot (dép. 18, 36, 41), Cher tourangeau (dép. 37, 41), Seine aval (dép. 27, 76), Loing aval (dép. 77).

Sur l'amont de l'ensemble de ces cours d'eau, les décrues sont amorcées mais les secteurs à l'aval sont progressivement touchés par les débordements.Les niveaux restent élevés sur l'Yèvre, affluent du Cher qui est maintenu en vigilance orange. Le Cher solognot et tourangeau reste également en vigilance orange, les niveaux se stabilisent à des valeurs élevées. La Sauldre, affluent du Cher a connu une crue exceptionnelle. La décrue est généralisée sur ce cours d'eau. Sur l'Orne (dép. 54, 55, 57), la décrue est en cours.

Les conséquences restent encore à ce jour nombreuses :
  • Des inondations importantes restent possibles.
  • Des lignes ferroviaires ou urbaines (RATP, car et bus) pourraient rester fermées ces prochaines 48 heures
  • Les conditions de circulation peuvent être rendues difficiles sur l'ensemble du réseau routier. Des déviations seront proposées
  • Des coupures d'électricité sont toujours possibles et les digues peuvent être fragilisées ou submergées.
A noter en particulier: l'A10 reste coupée au Nord d'Orléans, et l'A86 est fermée dans les deux sens depuis samedi sur décision de la Préfecture en raison de la montée exceptionnelle des eaux de la Seine, entre Vaucresson et Rueil-Malmaison par mesure de précaution. Le tunnel de Belle Rive à hauteur de Rueil-Malmaison est en partie inondé.