Étude AirPlus : le business travel est optimiste… mais ça dépend des pays

51

AirPlus a interrogé environ 1 000 Travel Managers et 2 200 voyageurs d’affaires de 24 pays pour connaître les tendances du voyage d'affaires en 2017. La 1ère partie de cette enquête sur 3 volets montre que le secteur est plutôt optimiste, bien que cet enthousiasme varie beaucoup selon les pays.

54% des travel managers interrogés par AirPlus dans le cadre sa 12ème étude internationale sur le Business Travel, prévoient un nombre de voyages d'affaires similaire à celui de l'an dernier, et plus d'un tiers espère des volumes croissants. Seulement, 10% craignent une baisse des réservations.

Mais les réponses varient beaucoup selon les pays. Par exemple, si seulement 8% des Français et 6% des Russes tablent sur une hausse des missions cette année, 71% de leurs collègues américains pensent que les déplacements vont augmenter. A noter que l'étude a été réalisée entre août et octobre 2016, soit avant l'élection de Trump ou encore son décret anti-immigration. Ces éléments ont depuis peut-être réduit quelque peu leur enthousiasme.

Les voyageurs d'affaires font une analyse assez similaire que leurs acheteurs. 53% estiment que le nombre de voyage d'affaires va être stable en 2017 tandis que 31% penchent pour une hausse du volume des missions.

Les entreprise internationales vont voyager
Les prévisions pour le nombre de voyages dépendent aussi fortement du budget voyages défini. 50% des sociétés internationales - plus sujettes à la mondialisation – disposant d'un budget voyages important (>10M€ par an) s'attendent à un volume croissant des déplacements. A l’inverse, seulement 27% des entreprises avec un petit budget (<500 000€ par an) estiment qu'il va y avoir plus de missions en 2017.

Les tarifs aériens prévus à la hausse
Dans l’étude, 41% des travel managers s'attendent à une hausse des dépenses voyages. Le transport aérien sera probablement le principal facteur de cette augmentation des frais voyages (40%), suivi de près par les hôtels (36%). Les conférences devraient également voir leurs tarifs grimper (25%). Les voyageurs d'affaires sont moins inquiétés par la hausse des prix. 34% s'attendent à une augmentation des coûts.


L'étude complète est disponible par email depuis ce lien.