Flotte automobile : comment tirer des enseignements positifs des données collectées

Aujourd’hui, les parcs de véhicules traitent un très gros volume de données provenant des dispositifs de détection d’urgence, des caméras de bord et d’autres technologies embarquées. Ces données sont devenues indispensables parce qu’elles fournissent des informations clés qui aident à éclairer les décisions critiques de l’entreprise et, utilisées correctement, peuvent stimuler la productivité et minimiser […]

Aujourd'hui, les parcs de véhicules traitent un très gros volume de données provenant des dispositifs de détection d'urgence, des caméras de bord et d'autres technologies embarquées. Ces données sont devenues indispensables parce qu'elles fournissent des informations clés qui aident à éclairer les décisions critiques de l'entreprise et, utilisées correctement, peuvent stimuler la productivité et minimiser les dépenses. 

Mais trop d'information peut tuer l'information et de nombreux gestionnaires ont du mal à tirer des renseignements exploitables de la multitude de données collectées. Elles ne sont utiles que si elles sont accessibles et compréhensibles. Les gestionnaires doivent trouver un moyen de mettre de l'ordre, de la perspicacité et du contexte dans la pléthore de données qu'ils rencontrent chaque jour. La meilleure façon d'y parvenir est de surveiller leur équipement pour s'assurer qu'il contient ce dont ils ont besoin, d'établir des avis (et d'y prêter attention) et de produire des rapports adaptés aux besoins de la flotte de façon à créer un système parfaitement optimisé.

Des paramètres à effet positif pour les véhicules

En matière de choix des paramètres de mesure à relever, il n'y a pas de prescription universelle sur ce que les flottes devraient surveiller, car les besoins et les objectifs diffèrent d'une organisation à l'autre, et choisir trop ou pas assez pourrait limiter l'impact des rapports. Toutefois, il est prouvé que le suivi des paramètres suivants a des effets positifs sur la sécurité du parc automobile, la santé des véhicules et les résultats financiers :

-Temps de marche/arrêt du moteur
-La marche au ralenti
-Consommation de carburant
-Freinage et virage serrés
-Excès de vitesse
-Accidents de la circulation
-Données HOS
-Paramètres d'entretien du véhicule (comme la pression des pneus et la date à laquelle les services courants doivent être effectués)

Lorsque le choix des mesures à surveiller est validé, il faut s'assurer que les notifications sont activées pour être alerté en temps réel des nouvelles données et événements. Il est également judicieux de définir un ordre de priorité dans les alertes. Il n'est pas nécessaire d'être informé en temps réel chaque fois qu'un conducteur accélère mais il est indispensable d'être immédiatement prévenu si un accident se produit.

Des données qui apportent des solutions

Une fois les données reçues, à l'aide d'un tableau de bord personnalisable, les gestionnaires de flotte peuvent générer des rapports complets pour les aider à visualiser tout ce qui se passe dans leur flotte. Il s'agit d'une étape cruciale, car l'utilisation intelligente des données dépend de la capacité des gestionnaires à transformer les données brutes des appareils télématiques en rapports faciles à comprendre. Non seulement cela les aide à prendre des décisions, mais cela leur permet aussi de fournir des solutions concrètes en matière d'amélioration aux dirigeants de l'entreprise. La bonne utilisation de ces rapports (ainsi que des alertes et des notifications) est ce qui joue le rôle le plus important pour aider les gestionnaires à repérer les valeurs aberrantes dans les opérations et à apporter des changements opérationnels qui amélioreront le résultat.