S. Gillet ‘SAP Concur) : « Pour toutes les entreprises du monde entier, 2021 peut être fructueuse »

Stéphane Gillet, Managing director SAP Concur, livre son analyse sur l’impact de la crise pandémique sur le voyage d’affaires.

A l’aube d’une nouvelle décennie, nous prédisions 2020 comme particulièrement passionnante. C’était sans compter sur le coronavirus, qui a sans aucun doute changé le monde à jamais, tant sur le plan personnel que professionnel.

Si nous avons appris à ne plus avoir de certitude, nous pensons toutefois qu’il est important de revenir sur nos prévisions de 2020 et les mettre en exergue avec les voies que la société, la technologie et les voyages d’affaires pourraient emprunter en 2021.

Progrès technologique : les arguments en faveur de l’IA

Fin 2019, nous étions convaincus que l’IA et le Machine Learning allaient transformer radicalement le monde du travail, en particulier les flux de travail et les formulaires quotidiens. Cette prédiction est toujours vraie : de nombreuses entreprises se trouvaient aux prémices de la transformation numérique, lorsque la pandémie a frappé. Et, en réponse au télétravail, beaucoup ont accéléré leur transformation, face à une perturbation mondiale sans précédent et aux besoins des clients. Aujourd’hui, le digital façonne le fonctionnement des entreprises grâce aux rôles de l’automatisation et de l’IA pour des décisions rapides, soutenues par une précision financière en temps réel.

Impératifs des entreprises : réglementer le travail à distance continu

Nous notons que nos experts s’attendaient à ce que la main-d’œuvre se dirige vers des espaces de bureau plus « partagés ». Si nous avons assisté à des changements radicaux dans la manière dont les entreprises fonctionnent aujourd’hui, les exigences fondamentales resteront les mêmes. Si les entreprises font des économies sur l’espace de bureau et les déplacements, elles doivent aussi prévoir que leurs collaborateurs, à domicile encore quelques temps, ne sont pas tous équipés de bureau ergonomique : il faut donc prévoir de nouveaux fonds pour que chacun soit confortablement installé et que la santé n’en pâtisse pas sur le long terme.

En parlant de dépenses, nous pressentons également des changements de politique. Le travail à distance n’est pas près de disparaître. Pour y faire face, les entreprises devront mettre en œuvre des politiques efficaces, avec des clauses de travail à domicile dans les contrats de travail.

Changements dans les voyages : le devoir de protection passe avant tout

Les prédictions, pour le monde du voyage en 2020, passaient principalement par la sécurité des voyageurs en conjugaison avec leur satisfaction – ce qui est probablement la prévision la plus exacte qui se réalisera en 2021. Les organisations ne peuvent plus se permettre d’être négligentes en matière de sûreté et sécurité.

Ainsi, nous prévoyons une augmentation des directives relatives à la sécurité en 2021 et ce au-delà d’autres défis liés à la santé, relégués au second plan durant la pandémie. Il est donc impératif que les entreprises mettent en place des politiques d’entreprise claires sur les mesures de sécurité disponibles pour leurs employés et un programme de gestion des risques liés aux voyages, afin de déterminer que les responsables des voyages seront en mesure de la surveiller, localiser et communiquer avec tous les employés en déplacement.

Responsabilité environnementale : la reprise doit être pérenne

Nous prévoyions, qu’en 2020, les préoccupations environnementales seraient plus nombreuses avec des voyages éco-responsables. Et, une nouvelle fois, s’il n’y avait pas eu tant de défis urgents, le développement durable aurait été la priorité. En 2021, nous attendons, et espérons donc, que les voyageurs voyagent plus responsables, restent sur place plus longtemps et séjournent dans des hôtels plus écologiques. Par conséquent, ils devraient privilégier des services et des solutions digitales permettant de suivre et de compenser facilement les émissions et prenant également en considération les aspects de durabilité sociale.

La prérogative en matière de RSE : un lieu de travail plus inclusif et plus sûr

Nous espérons voir une nouvelle vague de changements politiques au-delà des RH : davantage de représentants de toute l’organisation s’impliquer et les responsables financiers faire leur part belle pour éclairer les plans de recrutement et éviter les répercussions financières de la rotation des effectifs. Ces changements culturels à l’échelle de l’entreprise incluront également les services de voyage qui seront plus que jamais sous pression pour assurer la santé et la sécurité de tous les employés en déplacement.

La voie de la reprise

Pour toutes les entreprises du monde entier, 2021 peut être fructueuse si les dirigeants sont prêts à s’engager sur le long chemin de la reprise, marqué par une série de changements et défis permanents.

Avant un retour au niveau “pré-pandémie”, il y aura forcément de nouveaux et différents challenges majeurs à relever. Pourtant, nous constatons depuis quelques mois que  les dirigeants ont appris à s’adapter rapidement et même à prospérer face à ces changements sans précédent.