Amtrak, cinquante ans et 80 milliards de dollars de dotations…

Un beau cadeau d’anniversaire pour la compagnie ferroviaire américaine ! Le président Joe Biden vient de la doter d’une somme à la hauteur des investissements nécessaires pour moderniser le rail US.

A l’heure des engagements pour un transport plus vertueux, le train est présenté comme une bien meilleure alternative à l’avion et à la voiture… si l’on fait abstraction des distances ! Mais le réseau ferroviaire américain fait pâle figure, quand on le compare avec celui du Vieux Continent. Dans de grandes métropoles comme Houston, Atlanta et Cincinnati, c’est à peine si le train s’arrête plus d’une fois par jour, et souvent au milieu de la nuit ! Et d’autres villes comme Las Vegas, Nashville, Columbus et Phoenix ne sont pas du tout desservies par Amtrak…

Le président Joseph Biden ne s’y trompe pas, qui vient de dégager 80 milliards de dollars pour la compagnie ferroiaire, dans le cadre de son vaste programme de modernisation des infrastructures outre-Atlantique. Ce plan vise ainsi à transformer le réseau US d’ici 2035. Amtrak proposerait alors plus de trente nouvelles lignes, entre Detroit et Toronto au Canada, Los Angeles et Las Vegas, LA et Phoenix, Dallas et Houston, Atlanta et Chattanooga, Nashville et Montgomery, Milwaukee et Green Bay, Madison et Eau Claire, Indianapolis et Louisville, Richmond et Raleigh…

Réseau Amtrak. En bleu clair les futures lignes, en jaune celles qui seront renforcées

En plus de ces nouveaux itinéraires, le plan du président prévoit la réparation des principaux tunnels et ponts le long du corridor nord-est – dont beaucoup sont centenaires – et la réhabilitation des gares. « Amtrak doit reconstruire et améliorer le Northeast Corridor, et étendre notre service à une plus grande partie de l’Amérique » a indiqué Bill Flynn, le PDG de la compagnie ferroviaire, à l’annonce du projet.

A plus court terme, Amtrak va également renforcer son offre à grande vitesse Acela reliant Washington DC à Boston en passant par New York, Philadelphie et Baltimore. Le Northeast Corridor est l’axe ferroviaire le plus fréquenté en Amérique du Nord, avec environ 2 200 trains en circulation entre neuf États et 16 gares. Amtrak rappelle que ses trains atteignent 241km/h sur certaines sections entre Boston et New Haven, 217km/h entre New York et Washington DC.

La compagnie ferroviaire a transporté 32 millions de passagers en 2019. Avec sa nouvelle offre, elle table sur une vingtaine de millions de clients supplémentaires à l’horizon 2035.