Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


5 vols chinois perturbés par une alerte à la bombe


Trois compagnies aériennes ont eu une belle frayeur le 14 mai 2013, et surtout une matinée chargée. China Eastern Airlines, Juneyao Airlines et Shenzhen Airlines ont reçu toutes les trois des alertes à la bombe. Par précaution, elles ont dû dérouter ou retarder 5 vols.



5 vols chinois perturbés par une alerte à la bombe
Le vol Shanghai-Shenzhen de Juneyao Airlines avait déjà décollé lors que la compagnie a reçu un coup de téléphone l’avertissant de la présence d’une bombe dans l’appareil. Elle a alors demandé à son avion de faire demi-tour. Aucun engin explosif n’a été découvert lors des recherches. Les passagers qui avaient été débarqués ont alors été installés dans un autre avion après un nouveau contrôle de sécurité. Ils ont ensuite pu décoller une seconde fois vers leur destination. China Eastern Airlines a aussi été contrainte d’examiner un appareil devant effectuer la liaison entre Lanzhou et Xi'an après une menace similaire, fausse également.
La compagnie Shenzhen Airlines a été la plus touchée par ces canulars. Elle a reçu des menaces pour trois de ses vols. Le Nanjing-Shenzhen et le Xi’an-Shenzhen ont tous les deux dû se dérouter pour faire vérifier leur appareil. Le vol Beijing-Shenzhen qui n’avait pas encore décollé a subi un retard de 40 minutes. Le ou les auteurs de ces fausses alertes à la bombe n’ont pas encore été démasqués, mais la police a ouvert une enquête afin de découvrir leur identité.