Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 26 Août 2010

ADP : qui me parle ?



Depuis le 25 août 2010 et pendant quatre mois, Aéroports de Paris propose à ses clients d’évoquer l’aéroport idéal. Comment doit-il être organisé ? Quels sont les points à développer plus particulièrement… Autant de sujets « sensibles » qui devraient attirer du monde sur le site internet spécialement développé à l’occasion.



Concrètement, il suffit aux voyageurs de s’inscrire gratuitement sur le site pour exprimer leur vision de l’aéroport de demain et apporter leurs idées et leurs suggestions. Comme prévu, les attentes aux arrivées bagages, le manque de fonctionnaires de police à l’arrivée des vols (mais ADP a pris soin dans le petit test préliminaire « obligatoire » de préciser qu’elle n’était pas responsable des forces de l’ordre) ou la propreté des lieux sont les rubriques les plus commentées et loin d’être positives pour ADP. Reconnaissons que l’entreprise, aujourd’hui privée, fait front et accepte toutes les critiques sans (apparemment) les filtrer. Une rigueur qui l’honore surtout après les différentes attaques (souvent justifiées) dont elle a été victime sur le net

Les rubriques que l’on peut commenter sont les suivantes : transports et Accès, parkings, boutiques, services, sûreté, bagages, ambiance et développement durable. Pour permettre aux passagers de se connecter gratuitement au site ditesnous.fr depuis les aéroports parisiens, Aéroports de Paris met à leur disposition, sur chaque espace de travail Atlanteam, un ordinateur en libre-accès. Ainsi, 24 espaces sont disponibles à l’aéroport Paris-Charles de Gaulle, 4 à l’aéroport Paris-Orly. Enfin, une version mobile est également disponible à : m.ditesnous.fr.

Francois Rubichon, Directeur Général Délégué d’Aéroports de Paris est formel « Nous nous engageons à publier à l’issue de cette première étape les résultats de ces échanges. Nous étudierons et testerons auprès de nos passagers, à chaque fois que cela sera possible, les concepts et innovations qui auront été plébiscités par les utilisateurs du service ».