Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 4 Septembre 2011

Air Algérie : un parfum de crise se fait à nouveau sentir



Alors que des rumeurs de grève étaient reprises par la presse algérienne ces derniers jours, des voix se font entendre dans les syndicats d'Air Algérie pour dénoncer la très faible avancée des négociations. Après les grèves dures du début juillet, on susurre à nouveau que le personnel serait prêt à lancer un nouvel arrêt de travail qualifié de "plus dure que le précédent".



Air Algérie : un parfum de crise se fait à nouveau sentir
Il a fallu que le quotidien El Moujahid se fende d'un communiqué pour démentir les annonces de grève parues le 3 septembre dans d'autres journaux. Pour le journaliste, qui cite des sources syndicales "cette affaire, c’est de l’intox, une pure invention. Les auteurs de cette rumeur veulent déstabiliser notre syndicat et pousser nos clients vers d’autres compagnies". Son de cloche différent autour des PNC de la compagnie qui se disent attentifs aux décisions qui seront prises ces prochaines semaines. Un steward qui a souhaité conserver l'anonymat affirme que "la direction de la compagnie a menti au personnel en utilisant certains délégués syndicaux comme porte parole". Des propos qualifiés de fantaisistes par les parties prenantes. Il reste un climat délétère, préjudiciable aux activités du transporteur.