Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air Asia veut faire payer Kuala Lumpur


Pas question pour Air Asia d’être la victime consentante du nouveau terminal 2 de Kuala Lumpur sans demander de sérieuses compensations. Face aux malfaçons architecturales, la compagnie affirme avoir perdu plus de 100 millions de dollars et en réclame 107 à la direction de l’aéroport.



A la décharge de la compagnie aérienne, les faits sont sans appel. Des problèmes sérieux avec la stabilité du sol et sur des tabliers de soutien ont provoqué des affaissements et une forte accumulation d'eau dans certaines parties du terminal 2 .

A cela s’ajoute une durée de réparation qui perturbe les opérations d’Air Asia sans oublier des défauts d'accès à la piste qui ont occasionné quelques dommages aux avions.

Pour Air Asia, "les travaux ont été vite et mal faits, sans réel suivi et avec une précipitation évidente qui a conduit aux troubles de fonctionnement constatés".