Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France dément avoir un régime de retraite chapeau en place


Deux syndicats d’Air France ont reproché au groupe franco-néerlandais d’avoir mis en place des retraites chapeaux. La direction de l’entreprise a assuré le 30 novembre 2013 qu’aucun de ses dirigeants ne profitaient d’un tel dispositif depuis le début de l'année.



Après la polémique sur la retraite chapeau du président du directoire de PSA Peugeot Citroen, deux syndicats d’Air France ont indiqué dans un communiqué le 29 novembre que les dirigeants de la compagnie profitaient du même avantage. Le syndicat des pilotes d'Air France (Spaf) déclarait ainsi que «les pratiques du groupe Air France-KLM» en matière de retraites chapeau sont «tout aussi choquantes pour les salariés de la compagnie, en grande difficulté» que chez PSA Peugeot Citroën. De même, Sud Aérien a aussi dénoncé «la retraite dorée» assurée à certains dirigeants d’Air France. Le Spaf ajoute que le groupe a «provisionné en moyenne près de 15 millions d'euros par an» depuis 2005 pour ce régime «de retraite complémentaire». Cela représente un total d’environ 119 millions d'euros au bénéfice exclusif des retraites chapeau de 37 cadres dirigeants. Les bénéficiaires recevraient ainsi entre 35 et 40 % de leur rémunération moyenne annuelle des trois dernières années. Au moins 37 dirigeants du groupe, à l'exclusion d'Alexandre de Juniac, PDG du transporteur franco-néerlandais, pourraient bénéficié de ce dispositif.
Air France répond dans un communiqué publié le 30 novembre 2013 que les membres de la direction ne profitent plus de retraite chapeau depuis le début de l'année «Depuis le 1er janvier 2013, ce régime de retraite ne compte aucun nouvel entrant. Depuis deux ans, ce régime ne fait plus l'objet de financement dédié», précise la direction. «Une provision dont le montant actuel total est de 13 millions d'euros a été constituée dans le passé. Elle a été déposée auprès d'un organisme gestionnaire extérieur et ne peut être reprise compte tenu de la réglementation en vigueur». Elle ajoute «Les personnes concernées qui sont à la retraite bénéficient elles du régime antérieur».






1.Posté par Franck DELAWARE le 02/12/2013 07:25
Votre titre "AIR france dément avoir un régime de retraite chapeau en place" est en contradiction avec une des phrases de vote article: "depuis le 1er janvier 2013, ce régime de retraite ne compte aucun nouvel entrant". Ça ne veut donc pas dire qu'il n'existe pas, mais juste qu'aucun nouveau dirigeant ne pourra en bénéficier...

2.Posté par annie fave le 02/12/2013 09:10
Votre remarque n'est pas fausse. Il aurait effectivement fallu titrer "Air France n'a pas de nouvel entrant dans sa retraite chapeau". Avouez que pour un titre....

A. Fave