Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 15 Septembre 2014

Air France: le dialogue bloqué, le SPAF reconduit déjà la grève



Les syndicats de pilotes d'Air France appellent la direction de la compagnie à de «vraies négociations» et estiment que la Direction fait «de la communication». Ils appellent les pilotes à poursuivre leur mouvement et espèrent pouvoir bloquer totalement les vols mercredi.



Tandis que le patron d’Air France KLM s’est rendu dimanche soir sur le plateau du 20h pour évoquer un projet « magnifique », porteur d’un millier d’emplois – dont 250 de pilotes - à l'occasion de la création d'une nouvelle Transavia, le dialogue semble rompu avec les pilotes. Le SNPL fait ses comptes et explique que les fameux 250 emplois créés ne compenseront pas les 350 nouvelles suppressions de postes prévues dans le Plan de Départs Volontaires en cours (130 dossiers auraient été déposés à cette heure). Le SNPL France Alpa explique à nouveau qu’il est « favorable au développement de Transavia France » mais qu’il «conteste en revanche les conditions dans lesquelles la direction souhaite inscrire ce développement », considérant que le développement des bases futures de Transavia Europe à l’étranger correspond à une «délocalisation des emplois».
Le SPAF de son côté se raidit. Le deuxième syndicat des pilotes de la compagnie a décidé de prolonger jusqu'au 20 septembre son préavis de grève reconductible de 4 jours (15 au 18). Il estime que «aucune avancée n’a été constatée par le SPAF et la direction persiste à vouloir transférer une partie des activités du moyen-courrier Air France vers Transavia sous des contrats et conditions dégradés ».
Le syndicat Alter Air France estime qu’on en est « à l’heure de vérité ».