Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 15 Février 2012

Air France : le personnel répond aux critiques des lecteurs



Oserions-nous écrire que les échanges sont vifs entre nos lecteurs ? D'un côté les anti Air France, de l'autre hôtesses et pilotes qui, calmement, viennent expliquer leur situation. Un échange intéressant. Nous vous livrons ici deux commentaires particulièrement précis en terme de chiffres et de temps de travail. Ces deux témoignages n'ont pas été fait anonymement mais pour protéger l'identité de nos interlocuteurs, nous ne mentionnerons pas ici leur nom, voire leur prénom.



Air France : le personnel répond aux critiques des lecteurs

D. Pilote à Air France

Je suis pilote dans notre compagnie nationale, et aimerais rebondir sur votre article.

En effet, la rémunération des pilotes et PNC (hotesses et stewards) d'AF est, aux charges patronales près, la même que celle que l'on peut trouver chez British Airways, Lufthansa, et voire moindre que la rémunération des Navigants de KLM.
Nos charges patronales en France représentent une énorme dépense pour notre compagnie, comme pour n'importe quelle société ayant son siège social en France.

Je suis d'accord avec la plupart des informations placées dans votre article, à ceci près que vous semblez accabler les navigants de profiter massivement de leurs conditions de travail. On sent une espèce de culpabilité latente à l'encontre de notre profession, et j'aimerais démentir ceci ici et maintenant.

En effet, l'article statue sur un nombre d'heures de vol allant de 545h à 715h/an. Ce qui est, disons le clairement, très peu, comparé à nos concurrents. Sauf que cette quantité d'heures de vol, les employés ne l'ont pas choisie.
99,9% des gens interrogés en interne vous diront qu'ils ne demandent qu'à voler plus! Et ceci depuis très longtemps!

Malheureusement une conjoncture économique particulièrement difficile ne nous permet pas de recouvrer une activité aérienne digne de ce nom. Ajouté à cela une gestion des ressources humaines assez incompréhensible (la compagnie a continué a former des pilotes malgré la crise, en anticipation d'une éventuelle reprise) qui a conduit la compagnie à accuser un sureffectif très difficile à gérer aujourd'hui, et on se retrouve aujourd'hui à voler très peu (de l'ordre de 45h/mois pour un copilote moyen courrier) et donc à peser très lourd dans la balance salariale de la compagnie.

Mais tout ceci ne saurait être imputable au seul fait du salaire et du rythme de travail des Navigants, qui, rappelons-le, sont loin d'être les Navigants les mieux payés du monde!
Peut-être serait-il judicieux de chercher les raisons de ces mauvais résultats aussi, et d'abord, du coté de la stratégie d'une direction Gourgeon dont nous faisons les frais aujourd'hui...

C. Chef de cabine

Je m'interroge sur le suivi réel de la grève à AF : je ne parle pas du nombre de vols confiés à des compagnies partenaires durant la période : en effet, sur place, de nombreux PN étaient prêts à partir en vol ....mais malheureusement, leur vol avait été annulé "préventivement " . J'ai personnellement vécu cette situation ....c'est dommage ! Effectivement, quelques vols on été annulés chez d'autres compagnies, comme EasyJet par exemple .
Concernant les retours de passagers ou les avis sur des forums, n'oublions pas que les gens réagissent en fonction des informations qui leur ont été communiquées .....et également, ce que je déplore, de leurs a priori (AF fait toujours grève, les PN d'AF sont des nantis ...) .
Au sujet des salaires justement, un article des Echos faisait état des salaires des PNC : il y était dit qu'un PNC avec 15 ans d’ancienneté gagnait 50 000 € par an. Eh bien non, ce chiffre est largement erroné :
- Je gagne personnellement 37 000 € bruts, chef de cabine sur MC, entrée dans la compagnie en 1993, à 100% .
- Je trouverais bien, d'ailleurs, que la pénibilité du métier de PNC soit mise en avant, ainsi que notre véritable fonction : sécurité/secourisme/ sureté ....et non pas servir des jus de fruit . Ce sont ces impératifs qui obligent la compagnie à nous héberger, par exemple, dans de "bons hôtels" : le but étant le repos des équipages en escale . cependant, il est vrai que, particulièrement sur le long courrier, le standing des hôtels est particulièrement élevé ;-)



1.Posté par Gregoire le 16/02/2012 11:28
Bonjour,

Cela fait plaisir "enfin" de voir un article publié suivant des avis de personnes concernées.
Etant copilote sur A320 chez Air France, je confirme les dire du pilote.
Nous essayons tous de trouver des solutions en internes pour contrer cette crise et nous ferons au mieux à tous les niveaux.

La grêve a malheureusement impactée des passagers et nous le regrettons, cependant une grêve qui ne gêne personne n'a aucun effet, en l'occurence nous avons fait perdre beaucoup d'argent à notre entreprise, mais c'est le seul moyen, et j'en suis le premier désolé, pour se faire entendre auprès d'une Direction et d'un Gouvernement qui n'en font qu'à leur tête.

La Direction ne prend pas les problèmes là où ils sont et s'entête tout en se permettant d'accorder des privilèges à son ancien patron aux yeux et à la barbe de tous, voila l'esprit.

Le Gouvernement est dans sa phase électorialiste et cela est dépitant. Déja elle ose vouloir restreindre le droit de grève à une entreprise privée!! ce qui est anticonstitutionnel. Pour satisfaire l'opinion publique qui souhaite être averti en avance du mouvement de grêve, ce que nous pilotes et autre personnel comprenons tout à fait et voulont aller dans ce sens, le gouvernement essaie de faire passer DE FORCE une loi qui, en la regardant de plus près, permettrait aux compagnies aériennes francaises (eh oui il n'y a pas que air france) de briser la grêve de tout salariés.
Je m'explique le préavis de 48h tout le monde le veux, pas de soucis, le problème est qu'un pilote qui n'a pas d'activité le jour de la greve ne peut pas se déclarer gréviste 48h avant du coup il est obligatoirement non gréviste. Arrivé le jour de la greve la compagnie a le droit de lui changer son planning pour lui attribuer un vol. Etant non gréviste il ne peut pas refuser et doit briser la grève de ses collèges sinon il s'agit d'une faute grave.
Voila tout le problème (quasiment).

Les autres compagnies en dehors de France ne font pas greve ou quasiment pas, pourquoi ? tout simplement parce que leur direction et leur gouvernement sont ouverts au dialogue social et vont dans le sens des employés. Ici ce n'est pas le cas. Nous allons droit dans le mur avec de tels comportements irresponsables et c'est bien affligeant.

Nous feront tout pour que les choses reviennent dans l'ordre et satisfaire au mieux nos clients.

2.Posté par t. Muzza le 16/02/2012 11:34 (depuis mobile)
Peut on en vouloir aux banquiers d'utiliser leur taux à 1%, axu concessionnaires de payer leurs véhicules moins chers, aux agents EDF d'avoir une réduction, aux propriétaires immobilier au ski des rabais sur forfaits, aux Corses d'aller à la plage...

3.Posté par PML le 16/02/2012 11:50
Bien sur ces commentaires sont très pertinents et reflètent certainement la réalité (par un hasard de la vie, j'ai quelques amis qui travaillent dans cette compagnie en tant que PNT, PNC ou autre). Mais le problème il n'est pas vraiment de savoir si les pilotes volent trop ou pas assez pour le salaire qu'ils percoivent ou si les hôtels qu'ils fréquentent quand ils sont en escale à l'autre bout du monde sont trop chers ! Après tout moi quand je me déplace pour mon boulot je considère que le minimum que puisse faire ma boîte c'est de me payer un hôtel confortable et qui ne soit pas un coupe-gorge ! Non, pour nous voyageurs ET clients, le problème c'est de nous voir bloquer dans l'exercice de nos métiers pour un oui ou pour un non, d'avoir l'impression d'être pris en otage pour des choses qui ne nous concernent pas ! Que dirait-on si les toubib refusaient d'opérer parce qu'ils ont des centaines de jours de RTT en retard. Que ne hurlerait-on pas si les internes faisaient la grève des gardes parce qu'ils ou elles bossent 80 h par semaine pour moins de 2000 € par mois ! Nous les voyageurs ET clients qui créont, dirigeons ou bossons dans les PME françaises, qui avons des employés ou collègues qui comptent sur nous pour aller chercher les commandes qui leur assureront leur travail pour les mois ou les années à venir, on demande seulement que ce droit de grève soit encadré, limité, sanctionné en cas d'excès. On en a marre de voir les gens se foutrent de nous parce qu'on arrive en retard au meeting, on en a marre de s'entendre demander si notre entreprise est fiable parce que française et que la seule expérience qu'ils ont c'est une grève de transport aérien (ou pas, d'ailleurs) lors de leur dernier séjour. Nous les "soutiers de l'économie" qui gagnons à peine plus que vous alors qui nous avons risqué nos économies pour entreprendre on aimerait juste que vous soyez de temps en temps un peu plus solidaires envers nous et un peu moins corporatistes ! Cela écrit, ce commentaire s'adresse aussi aux aiguilleurs, aux cheminots, aux conducteurs de cars, de rames de métro.

4.Posté par Marcel Levy le 16/02/2012 11:56
Bonjour

Je ne suis pas certain de votre raccourci sur les corses et la plage. J'y perçois un fond de jalousie. Et je préfère vous dire que je regrette sincèrement que mes amis corses ne soient pas en permanence au bord de l'eau car j'aurais demandé immédiatement la nationalité insulaire ! Si elle existait.
Amitiés
Marcel Lévy

5.Posté par Serge le 16/02/2012 12:36
Twitter
Je souhaite rebondir sur le commentaire de PML qui est assez juste. Nous aimons la compagnie Air France. Elle porte dans le monde entier les couleurs de notre pays. Quand le personnel fait grève, il est évident que l'on touche à l'image de la France. C'est ainsi. Je vis à l'étranger et je suis mal à l'aise parfois quand on critique Air France ou ADP (les arrivées à Roissy en particulier). Enfin, prendre sans cesse les passagers en otage n'est pas acceptable. J'ai en mémoire, lors de la dernière grève, un vol sur Paris Singapour qui avait embarqué ses passagers et le commandant ne s'est pas présenté au départ. Vous imaginez l'image désastreuse auprès des passagers étarngers ou français...? Nous savons que cette compagnie doit faire de gros efforts pour poursuivre son activité. Ne gâchez pas notre souhait de voir Air France redevenir la compagnie prestigieuse qu'elle était!!

6.Posté par Gregoire le 16/02/2012 12:57
Je rappelle que le droit de grève est un droit constitutionnel et applicable à tous.
Les particularités des métiers de santé ou d'entreprises ayant le monopole de son activité est une chose différente.
Cette loi veut s'appliquer à des entreprises privées qui ne possèdent absolument pas le monopole dans l'aérien. Les personnels certes d'AF, mais aussi d'Easyjet, de XL Airway, et autres ont fait grèves, pas seulement des pilotes et hotesses, mais aussi du personnel au sol.
Cette loi ne fait que panser et ne répare pas la plaie, le vrai fond du problème reste le comportement du gouvernement ainsi que du patronat.

7.Posté par T muzza le 16/02/2012 13:00 (depuis mobile)
Et pourtant... Natif et résidant de l'île de beauté, mon commentaire se voulait simplement sarcastique...

8.Posté par PML le 16/02/2012 13:07
Mon cher Grégoire,
Encore une fois, bon nombre de vos commentaires vont dans le bon sens, mais relisez vous et vous comprendrez que le lecteur/citoyen/voyageur/client puisse interpréter votre propos un peu différemment. Est-ce parce que vous êtes "entreprise privée" que vouloir encadré le droit de grève est anticontitutionnel ? Mais si vous êtes "privé" pour quoi réclamer les aides de l'état voir une recapitalisation comme par le passé (rassurez moi vous aussi contribuable ?) . Quand à repprocher à un ancien dirigeant de profiter d'avantages (dont vous même par ailleurs pourriez éventuellement bénéficier je crois), c'est choquant, car cela à un petit relent de jalousie et de haine qui ne devrait pas exister dans un pays comme le notre. Non j'aurais préféré que vous vous insurgiez devant le fait que des hauts-fonctionnaires ou des dirigeants-salariés ont tellement pris l'habitude que tout leur soit dû qu'ils considèrent comme normal de profiter de ces avantages alors qu'ils ont des rémunérations qui les mets à l'abri de ce genre de besoin. C'est cette absence d'éducation, voir de classe, qui est choquante !
Méfiez vous aussi quand vous écrivez : "tout simplement parce que leur direction et leur gouvernement (...) vont dans le sens des employés". Que se passerait-il si cela n'était pas le cas ? Croyez vous qu'ils feraient grève ? J'en doute ? Dans dialogue social, il y a dialogue c'est vrai, mais il n'y a pas marqué non plus "prétentions exhorbitantes, mise en danger de son entreprise" ou encore "après moi le déluge". Vous ne vivez pas seul sur île déserte, vous vivez dans une société civile où l'intérêt général devrait primer sur l'intérêt particulier.

9.Posté par Marcel Levy le 16/02/2012 13:07
@T Muza,

C'est comme cela que je l'avais lu ! Il n'y avait pas la moindre critique dans mes propos... Maintenant que je vous connais, vous ne voulez pas m'adopter ? Bastia ou Ajaccio ?
Remarquez j'aime tout en Corse !
Amitiés
Marcel Lévy

10.Posté par T.muzza le 16/02/2012 13:17 (depuis mobile)
L'adoption est naturelle chez nous, lorsque l'on montre un réel attachement à notre Terre... J'ai le privilège " :-)) " d' avoir mon Village (le fameux village Corse) dans l'extrême sud, mais pour des raisons pratique je réside à Ajaccio.

11.Posté par T. Muzza le 16/02/2012 13:23 (depuis mobile)
J'invite simplement la plèbe à se faire une opinion propre des métiers des Cie... La critique est facile... J'ai surtout vu la jalousie exacerber le propos de nombre de lecteurs, les avantages doivent demeurer à l'heure d'une société nivelant bas

12.Posté par Gregoire le 16/02/2012 13:42
Cher PML,

Apparemment vous ne connaissez pas bien le monde de l'aérien et je ne vous en veux pas, cependant il serait bien de se renseigner un peu avant d'avoir une opinion aussi ferme.
Pour votre information, les billets GP (tarification réduite pour le personnel) existent dans les compagnies du MONDE ENTIER. Ce n'est pas une exclusivité ici. Ensuite la tarification que PHG a utilisé est une tarification propre aux dirigeants (pas ex-dirigeant) avec l'aide de notre PDG actuel pour lever un embargo sur la destination. Plus que moyen. Donc non je n'y ai pas le droit.
Ensuite, récemment une étude du Monde est venu confirmer ce que l'on savait déja, à savoir que les personnels navigants à Air France sont moins bien payés que dans les compagnies telles que British Airwway, Lufthansa et j'en passe.
Pour compléter cette partie salariale, un kiné, un pharmacien ou bien un simple avocat gagne bien plus qu'un pilote. De plus le personnel sol tel qu'un ingénieur chez AF est moins bien payé que la moyenne nationale.
Quand à la gestion de l'Etat et bien vous me parler de recapitalisation où moi je vais vous parler du passage forcé par le gouvernement de l'age de la retraite des pilotes de 60 à 65 ans au plus mauvais moment de l'histoire de l'aviation, ce qui crée un sureffectif massif, alors que nous avions proposé des solutions viables pour les caisses de retraites.
Notre cher Sarkozy qui n'hésite pas à trader des créneaux de vol à Emirates au détriment d'AF tout cela pourquoi ? pour vendre des avions d'armes Rafale.
Le laxisme de l'Etat sur les pratiques scandaleuses des compagnies low cost en particulier Ryanair qui utilisent les subventions déguisées des CCI pour envahir le marché, et là c'est le contribuable qui paie.
Lors du crash Rio Paris, les fuites à répétition de l'organisme gouvernemental, le BEA, n'ont pas fait broncher le gouvernement, rien de pareil ne se passe dans les autres pays.

Quant aux salariés de compagnies à l'étranger, sachez que que quand la Lufthansa fait greve, ce sont 100% des pilotes qui font grève et ça leur arrive oui.

Tant que nous aurons un comportement aussi scandaleux de notre patronat et de notre gouvernement nous n'avancerons pas et cela est valable pour toute les entreprises.

Quant à la jalousie dont vous faites part vous pouvez la combler en postulant comme toute personne peut le faire sans aucune discrimination ou status social particulier, par contre si vous vous dites que l'herbe est toujours plus verte chez le voisin, vous ne serez jamais satisfait car bon nombre d'emplois offrent des avantages intéressants, sous des formes peut etre différent certes ...

13.Posté par maurice le 16/02/2012 17:42
Le problème n'est pas de savoir si les pilotes à AF sont mieux ou moins bien payés qu'ailleurs. Le problème est : sont-ils conscient de la catastrophe imminente et que sont-ils prêts à faire pour relever l'entreprise (j'entends par là, que sont ils prêts à céder) ? Pour être du milieu dans une compagnie du GAF et avoir été confronté à tant de mépris envers leurs collègues des filiales - qui volent plus pour moins cher - je me dis que une pression sur RESET ne ferait pas de mal

14.Posté par Gregoire le 16/02/2012 17:54
Parler de paie permet aussi de savoir d'où vient le problème.
La masse salariale pilote est normale si l'on compare avec des compagnies du meme rang. Par contre il y a un sureffectif d'environ 10000 personnel sol si on compare les chiffres KLM et AF ...

15.Posté par Gilles le 16/02/2012 19:02
+++ 1 pour Grégoire

16.Posté par Billy le 18/02/2012 14:39
C'est quand meme amusant. Tout le monde parle comme si le fait d'encadrer le droit de greve dans le secteur privé etait inaccepteble et comme si Air France allait etre la premiere a etre attaquée de la sorte. Faudrait peut etre connaitre un peu son sujet, surtout si on se presente comme syndiqué voir syndicaliste. Pour votre information le personnel medical des cliniques PRIVEES PSPH n'ont pas a se declarer 48 heures a l'avance mais sont REQUISISSIONNABLES, personne n'a bronché en 1989...

"Pour compléter cette partie salariale, un kiné, un pharmacien ou bien un simple avocat gagne bien plus qu'un pilote. De plus le personnel sol tel qu'un ingénieur chez AF est moins bien payé que la moyenne nationale". On croit rever, salaire median francais = +/- 1650€ et le salaire moyen est à +/- 2753€ brut. Si un ingenieur chez AF gagne moins que 2700€ brut par mois faut vraiment qu'il change de societe au plus vite... Pour info, un OPL touche en moyenne 10500€ brut par mois (brut annuel CRPN / 12) et un CdB 16450€. Trouvez moi un kine qui touche cela (me parlez pas du CA en profession liberale!!!) ou meme un pharmacien ou un "simple" avocat, peut etre en trouverez vous 2 ou 3 mais la nous parlons de l'ensemble de cette profession au sein d'une societe!!!... Faudrait penser a etre un minimum coherent quand on donne des infos, ca evite de passer pour un ...!!!