Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 1 Décembre 2011

Air France pourrait avoir recours au licenciement



Interrogé lors d’un déplacement en Chine, Alexandre de Juniac, nouveau patron d’Air France, a reconnu qu’un plan de licenciement pouvait être envisagé comme mesure d’économie. Il a toutefois précisé que cela serait qu’en dernier recours.



DR Ph Delafosse
DR Ph Delafosse
Les rumeurs disaient que le gouvernement avait demandé au nouveau PDG d’Air France Alexandre de Juniac de ne pas mettre en place de plan de licenciement. Il semblerait que le patron envisage de ne pas suivre la consigne. L'un de nos correspondants en Allemagne nous informe ainsi que "AF-KLM a décidé le licenciement de près de 150 personnes,c'est à dire tout le personnel à la vente et enregistrement dans toute l'Allemagne". A Pékin, ce 1er décembre 2012, le PDG a souligné que «L'emploi sera une mesure de dernier recours, mais s'il faut le faire on le fera», a-t-il déclaré rappelant qu’il avait déjà utilisé cette alternative dans d’autres groupes auparavant. Le 28 novembre, il avait présenté un premier programme en deux phases au comité central d'entreprise d'Air France. Dans un premier temps, des mesures d’économie rapides seront engagées en début d’année 2012 pour diminuer l'endettement et restructurer le court et le moyen-courrier. Ensuite, à partir de mai-juin, il prévoit des transformations plus profondes.
Lors de cette visite en Chine, Alexandre de Juniac a annoncé que la compagnie avait cessé de faire appel à la société chinoise Taeco pour sa maintenance après la découverte de 30 vis manquantes sur l'un de ses A340 en novembre. Le transporteur et le sous-traitant ont tous les deux débuté une enquête pour déterminer l'origine de l'incident.



1.Posté par Aymeric le 05/12/2011 06:00
On parle déjà de 800 licenciements en France pour 2012. Info ou intox, on voit bien que la compagnie a du mal à générer de la valeur avec un personnel surpayé et des coûts d'exploitation plus élevés que ses concurrents.
Air France devra inéluctablement licecencier et d'adapter au marché sinon elle disparaitra purement et simplement !
Aymeric

2.Posté par steph le 05/12/2011 13:27
dans les economies ont pourrai deja licencier les anciens membres des syndicats, ainsi que certains cadres qui n'ont pas de poste et payé chez eux depuis des années, touchant même leurs indemnités kilometrique.

3.Posté par marco le 06/12/2011 08:30
Les passagers commencent à "payer" les soucis de la Cie...changements d'horaires, annulations de vols longs courriers .....de + en + difficile de travail avec cette Cie....mais elle n'est hélas pas la seule....ainsi va le monde.

4.Posté par did le 06/12/2011 18:14
Merci d'avoir pris le temps de nous écrire.

Votre message sera publié après validation par le modérateur.
Les attaques personnelles et les propos injurieux ne seront pas publiés.

très cordialement
La rédaction