Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Airbus voudrait relancer Concorde


Il y a tout juste 40 ans ( le 21 janvier 1976), Concorde débutait ses premiers vols commerciaux. L'histoire allait durer 27 années. Mais si l’on en croit les premières rumeurs, une V2 du Concorde serait dans l'air... et même déjà sur le papier. Bémol: elle ne verra le jour que si le marché du voyage d’affaires porte le projet. A son lancement, boycotté par de nombreux pays, le Concorde avait subi les critiques des ingénieurs de l’époque qui le trouvaient cher et bruyant.



Proposer un avion capable de rejoindre rapidement les grandes capitales économiques mondiales, l’idée est séduisante même si, pour certains spécialistes de l’aérien, elle semble peu réaliste. Pour eux, si les technologies actuelles sont porteuses, le prix de l’appareil (qui ne pourrait voir le jour que d’ici à une vingtaine d’années) restera élevé ce qui rebondira mécaniquement sur le prix des billets.

Mais la vision portée par Airbus, et étudiée par Boeing a de quoi séduire les voyageurs d’affaires. Un Paris/Sydney en 4 heures max ou un vol vers New York en deux heures. Pour porter ce projet, Airbus parie sur de nouveaux moteurs et un modèle d’appareil capable de voler en mode hyperbolique. Entre 15 et 30 passagers seraient prévus et des systèmes intégrés pour éviter le choc de la vitesse sur les passagers.