Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 15 Mai 2014

Alitalia : Etihad voudrait un retour dans le vert dès 2017



Les jeux ne sont pas encore faits entre Etihad et Alitalia. Les négociations concernant l’entrée de la compagnie du Golfe dans le capital de l’italienne en difficulté sont toujours en cours. Si la teneur de leurs échanges n’est pas officialisée, la dernière proposition d’Etihad prévoit un retour au bénéfice d’Alitalia en 2017. Un peu optimiste.



Le plan présenté par Etihad Airways dans le cadre de son entrée dans le capital d’Alitalia table sur un retour dans le vert pour 2017 selon une source gouvernementale italienne. La compagnie du Golfe négocie sur la base d’un bénéfice net de 108 millions d’euros d’ici 3 ans ainsi qu’un chiffre d’affaires de 3,66 milliards et un bénéfice opérationnel, avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements de 526 millions d'euros.

«C'est une base de négociation. Ces chiffres peuvent encore changer considérablement au cours des discussion», précise la source de Reuters. Etihad réclame également jusqu'à 3000 postes supprimés sur les 14000 emplois de l’entreprise italienne. Elle ne souhaite pas non plus prendre en charge toute la dette d’Alitalia. Les banques créancières du transporteur transalpin, auraient proposé de convertir les deux tiers de la dette et d'effacer le restant. Etihad souhaite de son coté qu’elles suppriment 560 millions de dette et allongent la maturité de 140 millions d'euros de dette senior.

Le gouvernement italien a souhaité ce 14 mai qu'Etihad précise ses intentions avant l'été.