Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 27 Mars 2012

American Airlines et British Airlines, une recapitalisation stratégique



La rumeur enfle aux Etats Unis et en Angleterre où la presse britannique analyse la possible arrivée de British Airways au capital d'AMR, la maison mère d'American Airlines. L'idée est loin d'être stupide même si elle pose d'évidents problème aux deux compagnies. Le premier, incontestablement, ce sont les moyens financiers que mobiliserait British Airways dans cette opération. La compagnie anglaise, qui vient d'acquérir BMI, devrait faire appel aux banques pour assumer cette opération.



De fait, American Airlines attire les convoitises de ses principales concurrentes comme US Airways et Delta Airlines. Les deux compagnies, en embuscade, n'ont jamais caché qu'elles étudieraient attentivement toutes les offres de reprise qui proviendraient d'un opérateur non américain. Pour British Airways, et Ibéria, il est impensable qu'une acquisition externe vienne pénaliser la joint-venture existante entre elle et son partenaire américain. Pour le Times, qui est à l'origine de l'information, BA souhaite désormais conforter sa position privilégiée aux côtés d'AMR et devrait nommer un conseiller en charge du dossier. Mais la compagnie américaine a 18 mois avant de se prononcer et ne devrait se "vendre" qu"une fois les dettes épurées et la sortie du chapitre 11 confirmée. D'ici là, selon le Times, BA aurait d'autres opportunités d'acquisition. Et la question se posera à nouveau : avec quels moyens financiers ?