Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 7 Décembre 2009

Attention, opération escargot ce mardi pour les taxis entre Roissy/Orly et Paris



Pas contents les chauffeurs de taxis qui regrettent la concurrence féroce avec les motos ou les navettes qui pourraient obtenir le 11 décembre l'autorisation de charger les passagers directement à la sortie des portes d'embarquement. Et pour manifester leur colère, 1000 à 1500 taxis rejoindront Paris, ce mardi, à très faible vitesse.



Attention, opération escargot ce mardi pour les taxis entre Roissy/Orly et Paris
Les manifestants partiront à 10H00 du terminal 2F et, à la même heure, du centre de stationnement des taxis à Orly. Ils prévoient de mettre trois heures pour rejoindre le Champ de Mars avant d'aller, à 14 heures, honorer un rendez-vous de travail au Ministère de l'intérieur.

De très fortes perturbations sont à craindre sur les autoroutes A1, A6 ainsi que sur le boulevard périphérique.



1.Posté par CityBird le 09/12/2009 10:23
Le 8 Décembre a eu lieu une nouvelle manifestation des taxis, rassemblant un cortège d'environ 200 véhicules entre Orly et Roissy, et dont les revendications seraient en partie orientées vers la fameuse "concurrence déloyale des moto taxis" .



Une désinformation relayée par la presse.

On ne sait pas trop comment, mais une dépèche AFP, relayée par le Parisien fait état d'une information selon laquelle serait à venir une "l'autorisation pour les motos et les navettes type Shuttle de charger des clients sur les stations taxis».

Cette information est évidemment fausse et si d'une part les taxis manifestants, et d'autre par les journalistes ayant relayé cette information avait pris le temps de creuser un peu au lieu d'essayer de faire de l'information "sensation", ils auraient pu, ne serait-ce que sur notre blog, prendre connaissance des textes de lois, des projets de décret d'application en cours de discussion, et même de la position des acteurs principaux du moto taxi sur cette loi qui au contraire de ce qui a été dit, interdit formellement le stationnement en gare ou aérogare sans pré réservation préalable.

Evidemment, voici de quoi jeter de l'huile sur le feu d'une relation par forcément évidente à la base entre des taxis qui ont une situation difficile et des motos taxis qui ne servent ici que de bouc émissaire.

Les principaux acteurs du moto taxi ont pu d'ailleurs, sans même se concerter, démentir en bloc sur les différents médias qui les ont conviés à le faire, cette information totalement fausse.

Ainsi, voici l'article et les témoignages sur Motoservices ,

Des comportements de hooligans.

Je ne vais pas revenir ici sur l'exagération qui consiste une nouvelle fois à opposer taxis et motos taxis qui n'est finalement le fait que de quelques uns qui, comme les hooligans dans les stades de foot, sont une minorité évidemment bruyante et évidemment dangereuse. Ainsi, des oeufs ont été lancés sur des motos taxis en circulation, avec tous les dangers que cela représente pour l"équipage. Des insultes ont été proférées (la belle affaire mais cela montre le niveau...).

D'ailleurs, il est quand même à noter que le principal syndicat des taxis (FNAT) ne s'est pas porté partie prenante de cette initiative.

Encore et toujours la concurrence déloyale

Faut-il revenir une nouvelle fois sur la fameuse concurrence déloyale des motos taxis par rapport aux taxis, sur le principe du fait qu'il faille payer une licence pour être taxi, licence dont on rappelle que le prix n'est le fait que de la volonté même des taxis de ne pas vouloir voir leur nombre augmenter et créé donc une sorte de marché boursier du droit à exercer qui bloque toute concurrence réelle dans notre pays, placant la France dans une situation ubuesque, contre le droit européen de libre concurrence et à la traine par rapport à l'ensemble des autres grandes capitales mondiales en terme d'offre et de qualité de service.

Si les taxis trouvent qu'il est si facile d'être moto taxi, pourquoi ne revendent-ils pas leur licence si chère pour venir exercer un métier de rêve, où le véhicule , véritable refuge de confort en plein hivers permet d'attendre les clients au chaud en lisant son journal, de travailler sur des amplitudes comparables entre les voitures et où l'attention nécessite une concentration hors pair, où les années de permis pour obtenir une assurance très chère sont largement supérieures aux quelques semaines de formation invoquées, et où on se fait canarder d'oeufs et menacer pour un oui ou pour un non. Les artisans du moto taxi n'investissent-ils pas dans des véhicules et du matériel valant plusieurs dizaines de milliers d'euros, n'ont-ils pas un enregistrement commercial et les charges afférentes à supporter. Aucun moto taxi ne se permettrait aujourd'hui par ailleurs de dire à son client que son terminal de carte bancaire, qui accepte l'American Express est en panne ....

soyons sérieux à un moment sur le terme de conccurence déloyale !

Une action qui va à l'encontre du résultat escompté : le grand merci des motos taxis

Alors maintenant il faut qu'on nous explique ce qui motive encore les - quelques - taxis à lutter contre les motos taxi: chaque manifestation de taxis entraine des chiffres d'affaires records, un capital sympathie des usagers croissant, des nouveaux clients à ne plus savoir qu'en faire et une anti pathie croissante des usagers à leur encontre.



Les motos taxis en redemandent des journées de mobilisation comme cela...

Quelques conseils pour éradiquer le moto taxi.

Si des taxis lisent ces quelques lignes voici quelques conseils pour lutter efficacement contre les motos taxis (en tout cas selon les clients du moto taxi) :

- ayez un service irréprochable
- ayez des véhicules propres,
- ayez tous un terminal de paiement qui fonctionne
- soyez nombreux et disponibles pour les clients
- proposez des services innovants qui répondent aux vrais besoins de transport urbain
- soyez sympathiques avec les voyageurs

et là, oui, comme cela est d'ailleurs le cas dans la plupart des grandes capitales mondiales, il n'y aura pas ou peu de motos taxis car les usagers seront contents d'utiliser les taxis et seront prêts à mieux rémunérer ce service.

D'ailleurs, ces qualités existent chez de nombreux taxis parisiens et ce sont eux qu'on entend le moins chercher des boucs emissaires car pendant le temps que les hooligans manifestent, eux travaillent et acceptent ce que la plupart des secteurs des services jugent normal en France : la concurrence.

Et ce n'est pas en pointant du doigt les quelques "moto taxis raccoleurs", par ailleurs très peu nombreux et qui vont faire l'objet très rapidement de sanctions prévues par la nouvelle loi sur le moto taxi, en crachant et en insultant ceux qui font honnêtement et correctement leur travail que vous gagnerez vos combats...

2.Posté par Marcel Lévy le 09/12/2009 18:31
Bonjour

Je comprends qu'il soit facile d'accuser la presse de tous les mots (voire même de souligner sa stupidité) mais je vous invite à relire notre texte. Je ne parle pas des embarquements aux emplacements des taxis mais à la sortie de portes de débarquement (l'une des craintes des taxis).

Contrairement à ce que vous pensez, avec nos petits doigts boudinés, nous avons réussi à téléphoner à la Préfecture. Un exploit, non ? Il s'avère que ce risque est plus que précis car beaucoup de "brebis galeuses isolées" le font déjà.

Aujourd'hui, la DGP a confirmé qu'en application du code de la route et des règles aéroportuaires, rien n'empêche le moto taxi d'attendre à la sortie d'une porte, ce que ne sait faire et ne peut faire le taxi.

Au final, nous ne cherchons à opposer "personne" à "personne" mais il faut constater qu'en cette veille de Noël, le moto taxi se multiplie comme les petits pains et les 13 desserts. Je comprends que les sociétés installées comme la votre le regrettent mais le nettoyage des écuries doit se faire dans votre univers professionnels qui, contrairement à ce que vous laissez croire, est loin d’être structurée. Les taxis, eux, l'ont fait il y a longtemps et continuent à le faire

Le journaliste (qui lui est sensationnelle) qui a suivi le dossier (qui lui n’a pas vocation de faire sensation ou de faire pleurer dans les chaumières) se joint à moi pour vous souhaiter bon courage ! Et bonnes fêtes de fin d’année.

Très cordialement
Marcel Lévy