Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 7 Juin 2012

BCD et Advito sont formels : ils ne savent pas quel sera l'avenir du voyage d'affaires



Advito, une division de BCD Travel, revoit ses prévisions 2012 à la hausse en matière de reprise du voyage d'affaires mais s'interroge sur la possible augmentation des tarifs aériens. Pour le cabinet d'études qui était pessimiste sur le début de l'année 2012, les indicateurs sont complexes à analyser et fragiles à court terme.



BCD et Advito sont formels : ils ne savent pas quel sera l'avenir du voyage d'affaires
Selon cette étude, les signes pour que le prix du pétrole (et, en conséquence, celui des billets d’avion) augmente à nouveau cette année, sont de plus en plus nombreux. Parallèlement, la demande pour les voyages d’affaires et les réunions professionnelles repart elle aussi à la hausse, et plus fortement que prévu. La nouvelle analyse d’Advito montre que "La demande pour les voyages d’affaires augmente plus fortement que prévu dans le monde entier. Les entreprises misent à nouveau sur la croissance et réalisent que les voyages d’affaires et les réunions professionnelles les aident à atteindre leurs objectifs. Toutefois, elles limitent les coûts, comparé à il y a quelques années: les réunions sont plus courtes et comptent moins de participants". Dans sa nouvelle édition, Advito met en avant le développement de la téléprésence alors que marché ralentit et semble montrer quelques signes de faiblesse.
Pour les spécialistes, les effets géopolitiques liés à la crise en l’Iran ou à l’agitation au Soudan, ont réveillé ces derniers mois les craintes liées au prix du pétrole. Advito prévoit que dans le meilleur des cas, le prix du baril continuera à fluctuer aux alentours de 115 USD... dans le pire autour de 200 USD, ce qui peut avoir un fort impact sur les prix des billets d’avion. Une vision démentie pour l'heure par les spécialistes du pétrole qui estiment que le baril devrait osciller en 2012 entre 85 et 105$. Advito rappelle aussi que IATA (International Air Transport Association) prévoit une augmentation de la demande de billets d’avion, alors même que de nombreuses compagnies aériennes réduisent leurs capacités. Cela pourrait également entraîner une augmentation des tarifs. Avec lucidité, Advito reconnait que les prévisions sont difficiles à faire et que l'analyse des faits peut être bousculée par le marché. Et de conclure "Les Travel Managers doivent savoir qu’aucune stabilité n’est actuellement garantie".