Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


De nouveaux incidents sur des 787


Début d’année difficile pour le Dreamliner. Alors qu’un des appareils de JAL a été victime d’un début d’incendie le lundi 6 janvier 2013, de nouveaux incidents ont émaillé l’activité des appareils Boeing.



Boeing
Boeing
Depuis le début de la semaine, la presse relate et s’interroge sur l’incendie qui s’est déclaré dans un Boeing 787 de JAL à Boston. Le constructeur américain a déclaré via un communiqué que l’incident, qui a eu lieu pendant le nettoyage de l’avion, aurait pour origine «la batterie utilisée pour démarrer le turbo générateur auxiliaire». Précision de Boeing : «Nous travaillons étroitement avec l'agence américaine de sécurité des transports (National Transportation Safety Board), nos clients et d'autres agences gouvernementales», assure le constructeur. Mais dès le lendemain du 1er incident, la compagnie japonaise a encore rencontré un problème avec un autre de ses Dreamliner. Il a perdu environ 150 litres de carburant alors qu’il roulait sur une piste décollage. Le transporteur a débuté une enquête pour connaître l’origine de ce problème technique.
ANA, autre compagnie japonaise propriétaire de 787, a - à son tour - eu des difficultés avec la machine de l’avionneur américain. En raison d’un problème de frein, le transporteur a dû annuler le vol qui devait partir de Yamaguchi et mettre le cap sur Tokyo Haneda.
Cette loi des séries entache l’image de Boeing qui avait pourtant débuté l’année en reprenant le titre de constructeur n°1 à Airbus.