Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 13 Mai 2013

France 2 mord les mollets de Ryanair



Voilà qui ne devrait pas empêcher de dormir Michael O'Leary, le patron de Ryanair ! Envoyé Spécial sur France 2 a cherché, une énième fois, à comprendre le fonctionnement de cette compagnie aérienne qui a transporté 75 millions de passagers en 2012.



France 2 mord les mollets de Ryanair
Malgré des faits (parfois exagérés), le constat est sans appel : quelle que soit la destination, Ryanair est toujours moins chère. Oui, le climat social est difficile. Oui, les conditions de travail sont dures. Oui, le personnel est peu ou pas respecté. Oui, les pilotes se rebiffent... Mais au final, la compagnie tourne et plutôt bien ! Preuve qu'en cette période de forte chômage en Europe, tout est possible. O'Leary l'a bien compris.

A voir sur le site de France 2



1.Posté par mauricecg le 13/05/2013 17:39
Le jour ou le journaliste qui a écrit ce commentaire "oui.... sera rémunéré de la même façon par une presse anglo saxonne qui l'aura racheté je pense qu'il aura une autre idée du management o'leary. Quant aux français qui empruntent ce genre de vols ce sont les mêmes qui votaient non au traité européen...

2.Posté par Marcel Levy le 13/05/2013 17:43
Monsieur

Les faits, les faits... La presse anglo saxonne est bien meilleure que nous sur ce sujet.
Même si nous n'apprécions pas toujours les méthodes de Ryanair, force est de constater que même les entreprises commencent à l'utiliser. Une seule raison : le prix, la ponctualité et des avions récents. Le triptyque de la réussite aérienne de nos jours. Emirates ne fait pas mieux !
Cordialement
ML

3.Posté par Georges (SN) le 14/05/2013 11:22
Depuis que Ryanair existe, un des mottos de ses dirigeants est "Service au client? Kekseksa? Nous on ne connait pas, et c'est entre autres pour ça qu'on est moins cher que tout le monde!". C'est la teneur, plus ou moins explicite, de quasiment TOUTE déclaration de Michael O'Leary.
Ryanair est en général très ponctuelle (c'est la moindre des choses quand il faut partir de chez soi des heures avant pour aller par exemple à Beauvais), certes, mais le voyage est assez désagréable: aéroports bondés et peu confortables, files d'attente interminables pour embarquer, cohue dans l'avion entre autres pour trouver de la place pour ses bagages, personnel de bord stressé et pas toujours agréable... Le pire c'est l'absence de prise en charge en cas d'annulation ou de détournement de vols, certes relativement rare, mais qui peut se traduire par des histoires plus dramatiques les unes que les autres pour des familles avec enfants en bas âge ou des personnes agées. Mais qu'importe, puisque tout cela coûterait trop cher, et que de toute façon, même 1% de clients dégoutés ne représenterait rien par rapport au potentiel énorme de clientèle Ryanair, c'est à dire les 80% de la population qui jusqu'à présent ne prenaient pas l'avion ou très rarement.

4.Posté par thinlot le 14/05/2013 19:45

"INDIGNEZ-VOUS !"... Comme d'habitude le service public, par le biais
d'ENVOYE SPECIAL, nous a montré une caricature de "RYANAIR".

Tant mieux pour eux si les journalistes de cette émission ont les moyens
financiers de surpayer les avantages, salaires, retraites d'AIR FRANCE et
autres Entreprises para-publiques, moi, JE N'AI PAS LES MOYENS !

Je suis retraité et je peux voyager en Europe grâce à RYANAIR pas grâce
à AIR FRANCE ! J'ai souvent utilisé les lignes entre Catalogne et Sardaigne
pour raisons professionnelles, j'ai toujours vu les avions remplis de jeunes
Catalans et Sardes joyeux et heureux d'aller voir en face ce qui se passe
et y créer des liens.
J'attends qu'ENVOYE SPECIAL, nous démontre prochainement, le rapprochement
des peuples via AIR FRANCE ...
On devrait SUBVENTIONNER une telle entreprise et non la clouer au pilori !

Journalistes de F2, utilisez RYANAIR quand on ne vous paye pas le billet
d'avion, et vous devriez changer d'avis si vous redescendez ...sur TERRE !

RYANAIR est la Cie qui apporte le plus de BONHEUR actuellement en Europe
et ça, c'est INESTIMABLE.

(sur le plan pratique de nombreuses affirmations dans ce reportage sont
fausses ou erronnées)



jp Thinlot

5.Posté par Georges (SN) le 15/05/2013 10:03
Jp, votre point de vue est intéressant. Le rapprochement des peuples grâce à Ryanair? Soit. Et pourquoi pas militer pour l'attribution du Prix Nobel de la Paix à cette entreprise? C'est à peu près ce que vous faites, d'ailleurs.
Des "jeunes joyeux d'aller voir en face ce que s'y passe"? Quand on voit que beaucoup de lignes maritimes ont disparu (par exemple celles entre la Grande-Bretagne et la Scandinavie), que le nombre de billets "InterRail" vendus en Europe a dégringolé, et que les trains longue distance disparaissent les uns après les autres (je compte 8 capitales accessibles directement depuis Paris, contre plus d'une vingtaine dans les années 80), on se dit qu'il fut un temps où les gens n'hésitaient pas à passer des journées et des nuits dans les transports pour aller voir ailleurs et tisser des liens. Aujourd'hui, on prend Ryanair pour 50 euros parce qu'à ce prix-là, on se sent presque obligé. Ah, et si on s'aperçoit au moment de partir qu'une langue étrangère exotique est parlée dans le pays de destination, qu'importe, puisqu'on parle bien-sûr couramment globish (comme les anglophones appellent leur langue, telle que parlée par tout citoyen du monde qui se respecte ... et qui n'a pas peur du ridicule).
Vous savez tout aussi bien que moi que les Catalans n'ont pas attendu Ryanair pour aller s'installer en Sardaigne, au fait.
L'autre chose qui me chiffonne, c'est que vous avez l'air de penser que le voyage en avion est un "droit de l'homme". A ce train-là, je me demande à quoi ressemblera la Terre quand ses presque 10 milliards d'habitants seront des habituels de Ryanair (en espérant tout de même pour nous que Mr O'Leary aura accepté d'acheter quelques Airbus).

6.Posté par ftr le 17/05/2013 15:23
RyanAir survit parce qu'ensemble les pouvoirs publics gérants les aéroports régionaux et la ligne faussent la concurence avec les subventions payées par le contribuable local.

A tous les propagandistes de la libre entreprise, performante, aggressive sur les prix, et je passe : c'est parce que la concurrence est détournée que vous volez low cost.

Le modèle irlandais de profitabilité est aussi basé sur la fraude sociale en France, comme le montre les procès contre Ryanair.

7.Posté par Julie Tessier le 20/05/2013 13:19
J ai l impression que les prix ne baissent pas LC ou pas LC. Je pense que nous devons aider la compagnie nationale pour sauver les emplois et se rendre à l evidence que les LC ne choissent que les lignes rentables contrairement aux compagnies nationales.