Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'aérien a ralenti en juin


Le trafic aérien a encore progressé au mois de juin, mais à un rythme qui se ralentit, comme l'économie asiatique.



Véritable thermomètre de l'économie, le trafic aérien a suivi en juin la tendance mondiale: bien, mais peu mieux faire. Selon les chiffres publié par Iata ce jeudi 6 juin, il a progressé de 5,7% en juin, ce qui est un rythme correct mais plus faible qu'au mois de mai (+ 6,9%). L'association mondiale des compagnies aériennes expliquent ce résultat par le ralentissement de la croissance en Asie-Pacifique mais aussi par la faiblesse de l'économie européenne ralentie par la crise grecque. Sans oublier, autre facteur de baisse, la diminution de la demande au Moyen-Orient pendant la période du ramadan. L'Iata précise que pour cet été, "À mi-chemin de la haute saison d'été dans l'hémisphère Nord, la demande de connectivité demeure élevée".