Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'aéroport de Genève renonce à Lyon Saint Exupéry


La candidature de Genève Aéroport à la privatisation de Lyon Saint Exupéry avait des atouts qui permettait à la plate-forme suisse de faire partie des favoris. Malgré tout, Cointrin vient de renoncer à rentrer dans le capital de la piste lyonnaise. Le Conseil d’État genevois n'a pas autorisé cet investissement potentiel.



DR JF Marin
DR JF Marin
Alors que les dossiers finaux des candidats à la privatisation de Lyon Saint Exupéry doivent être remis le 4 juillet, Genève Aéroport s'est retiré de la course. Le Canton de Genève, son propriétaire, s'est opposé au projet, le 29 juin 2016. Raison invoquée : "les changements de partenaires financiers qui ont été opérés par la direction du consortium au cours de ces dernières semaines n'ont pas été de nature à convaincre le Conseil d'Etat de la viabilité de ce projet".