Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L’inde autorise les frais ancillaires dans l’aérien


Les compagnies aériennes indiennes ont d‘importantes difficultés financières. Pour les aider à revenir dans le vert, le gouvernement a décidé de les autoriser à adopter un modèle lucratif qui a fait ses preuves aux USA et chez les low-cost, les frais ancillaires.



L’inde autorise les frais ancillaires dans l’aérien
Le gouvernement indien a autorisé, le 29 avril 2013, les compagnies aériennes traditionnelles à développer les offres d'options. Dorénavant, elles pourront faire payer à leurs passagers le choix du siège, l’enregistrement d’un bagage ou les repas. «Le ministre de l'Aviation civile Ajit Singh a décidé d'autoriser les compagnies régulières à dégrouper certains services et de facturer séparément des frais pour ces services», explique un communiqué.
En plus du choix de la place, l’enregistrement du bagage ou les repas, les services pouvant devenir payants sont les collations, les boissons (sauf l'eau potable), l'accès aux salons des compagnies aériennes ou encore le transport d'équipements de sport et des instruments de musique. «L’objectif de cette mesure est de permettre aux transporteurs d’offrir des tarifs bas pour les voyageurs sensibles aux prix, et en même temps proposer un choix payant pour ceux à la recherche de services», est-il ajouté.