Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 21 Mars 2016

La FNAM dénonce une grève du contrôle aérien qui affaiblit le pavillon français



La FNAM, qui représente 95% du secteur du transport aérien français, dénonce cette nouvelle grève qualifiée de "catastrophique et inqualifiable" tant sur le plan économique pour les compagnies aériennes françaises que pour les dizaines de milliers de passagers.



Dans un communiqué,  la FNAM considère que ce nouveau mouvement est inacceptable et regrette que de façon récurrente de telles journées de grève viennent grandement perturber le transport aérien français. Et de rappeler qu'il y a tous les ans depuis 2013 une grève des contrôleurs aériens français :
 
• en 2013 grève des contrôleurs aériens français en juin puis en octobre,
• en 2014 grève des contrôleurs aériens français en janvier et en juin,
• en 2015 grève des contrôleurs aériens français en avril,
• en 2016 grève des contrôleurs aériens français en janvier.
 
Une nouvelle fois, cet appel lancé par l’UNSA et l’ICNA ne fait que pénaliser un secteur déjà très fragilisé par une concurrence internationale intense. La FNAM ne cesse de rappeler que la part du pavillon français se dégrade un peu plus chaque année, -1 point par an en moyenne depuis 12 ans et -1,8 points en 2014.