Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Jeudi 24 Avril 2014

La SNCF voudrait elle des "TER coupe gorge"?


Selon le syndicat Sud Rail, les contrôleurs pourraient disparaître des TER, remplacés par des caméras de surveillance dans les rames afin de faire des économies. Le syndicat se montre inquiet et l'organisation des usagers AVUC évoque des TER "coupe gorge".



Aucun contrôleur dans les TER, comme c’est déjà le cas dans les métros parisiens et les RER franciliens, tel serait le projet de la SNCF selon SUD-Rail. Le syndicat explique que l’entreprise voudrait généraliser le système EAS (équipement agent seul) dans ses trains régionaux. Il permet de faire du conducteur le seul agent SNCF présent dans la rame. Il vérifie la fermeture correcte des portes grâce à des écrans et des caméras de surveillance. SUD-Rail assure que la SNCF voudrait le mettre en place dans deux nouvelles régions pour faire des économies : le Rhône-Alpes et l’Auvergne.

Les syndicats ne sont pas favorables à la généralisation de ce système. Ils craignent pour la sécurité des trains puisque le conducteur deviendrait un "homme à tout faire" chargé de la conduite, de la fermeture des portes mais également de l’information et la prise en charge des usagers. Le contrôle des billets se ferait par des opérations "coup de poing ponctuelles". «Le déploiement des trains sans contrôleurs en Île-de-France a des conséquences catastrophiques pour les usagers, vols en réunion, agressions, surcharge, descente sur les voies, activation frauduleuse des signaux d’alarme, etc.», analyse le syndicat dans un communiqué.

Reprenant cette vision catastrophe, l’association de voyageurs AVUC réagit également: «les utilisateurs réguliers ou occasionnels de ces omnibus vont se retrouver privés d’informations (suite à des retards, infos correspondances, conseils) et aussi d’une véritable assistance en cas de problèmes à bord (violence, vol, dégradation…)» et qualifie ces futurs services de «TER "coupe-gorge"» et rappelle que «La sécurité de l’usager est un droit primordial à protéger». Elle conclut «La SNCF ne doit pas passer outre ses obligations de service public. L’AVUC ne peut accepter que des décisions structurelles, misant sur des économies de moyens humains, viennent mettre en péril la vie des personnes transportées».

En Auvergne, réseau qui pourrait prochainement adopter le système EAS, les syndicats SUD-Rail, CGT et CFDT ont prévu une grève ce vendredi 25 avril 2014. Une action est également envisagée par les représentants du personnel de Rhône-Alpes.
Notez




Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.