Nicer veut mettre l’IA dans les mains des conseillers de voyages

402

La startup, qui a levé 2 millions de dollars en février 2024, se tourne vers l’IA pour rationaliser les coûts d’un voyage et augmenter les capacités de ses conseillers de voyages. 

Nicer, une startup à l’origine d’une plateforme dédiée aux conseillers de voyage, annonce se tourner vers le potentiel de l’intelligence artificielle pour accroître les performances de son outil et indirectement les compétences des conseillers de voyage. L’idée étant de parvenir à combiner l’expertise et la touche humaine de ces experts qui accompagnent les voyageurs d’affaires et loisirs dans leur projets de déplacement aux capacités de traitement de l’intelligence artificielle.

Une manière, selon Nicer, de rationaliser les coûts relatifs à la préparation d’un voyage tout en fournissant des suggestions personnalisées. Une idée portée par Ragan Stone qui, avant de devenir PDG et cofondatrice de Nicer, était elle-même conseillère de voyages. 

Nicer va ajouter de l’IA à sa plateforme

Nicer propose actuellement aux conseillers un outil de gestion de la relation client, un générateur d’itinéraires et une plateforme de réservation accessible en un clic pour trouver vols, hôtels, location de véhicule et autres services complémentaires. De quoi offrir un gain de temps aux conseillers qui n’ont pas à se connecter à différents GDS ou à un logiciel de gestion d’itinéraires par exemple.

De l’autre côté de la chaîne figurent les voyageurs, connectés à l’application Nicer, pour être en relation avec leur conseiller de voyages. La startup indique désormais s’être tournée vers l’intelligence artificielle pour ajouter de nouvelles fonctionnalités à sa plateforme comme la capacité à faire des recommandations aux conseillers en tenant compte de l’historique de réservations des voyageurs dont les données sont intégrées au CRM.

Ainsi, si un voyageur d’affaires s’est plaint d’une surcharge de frais lors d’un précédent déplacement, l’IA de Nicer serait en mesure de suggérer automatiquement au conseiller une réduction sur un service. Pour l’heure, celle-ci n’a pas été déployée au sein de la plateforme. Le modèle économique de Nicer repose à la fois sur un abonnement pour utiliser son outil ainsi qu’un modèle de partage des commissions. 

Nicer vise 100 conseillers de voyages d’ici fin 2024

« À l’heure actuelle, de nombreux conseillers plafonnent à un certain nombre de ventes en raison de contraintes typiques liées à l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée », a déclaré Ragan Stone à Travel Weekly. « Avec l’aide de la technologie et en rendant le processus un peu plus transparent, si vous vendiez un million et demi mais que vous vous sentiez épuisé, vous pouvez probablement vendre plus de 3 millions de dollars avec Nicer sans augmenter considérablement votre charge de travail ».

La startup, qui a levé 2 millions de dollars en pre-seed lors d’un tour de table mené par Trip Ventures, mise sur l’intelligence artificielle pour accroître les performances des conseillers en voyages. Ils sont actuellement une vingtaine à utiliser la plateforme de Nicer, qui espère de son côté réunir 100 conseillers de voyage d’ici fin 2024.