Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La TSA vire 6 agents qui préféraient leur smartphone au détecteur d'explosifs


Les voyageurs d’affaires ne sont pas les seuls à être «addicts» à leur smartphone : les agents chargés du contrôle des bagages de l’aéroport Logan de Boston le sont aussi. La TSA reproche à 20 d’entre eux de s’être laissés distraire par leur appareil électronique pendant leurs heures de travail.



La TSA vire 6 agents qui préféraient leur smartphone au détecteur d'explosifs
En visionnant les enregistrements des caméras de surveillance, une procédure de routine, la TSA a découvert que ses employés de l’aéroport de Boston n’étaient pas très consciencieux dans leur travail. Sur les vidéos, l’agence a pu voir ses salariés discuter au téléphone, envoyer des textos ou même grignoter plutôt que de regarder attentivement l’écran du détecteur d’explosifs qui scanne les bagages. Certains ne faisaient d'ailleurs pas d’inspection manuelle quand un sac déclenchait l’alarme comme le veut le règlement. Face à ces négligences observées dans une seule salle, 6 personnes ont été renvoyées tandis que 14 ont été suspendues entre 3 à 14 jours. Néanmoins, la TSA a affirmé au Boston Globe - le premier journal à avoir relaté l’histoire - qu’aucun objet dangereux n’avait pu échapper aux contrôles et embarquer dans les avions.