Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La Thaïlande cherche à rassurer ses voisins sur sa sécurité aérienne


Après avoir demandé à l’aviation civile thaïlandaise un rapport détaillé sur la sécurité des vols, l’OACI en a rejeté les réponses, provoquant l’inquiétude de ses voisins. La Thaïlande lance un plan de sécurisation du ciel.



© Khaosaming - l'aéroport de Bangkok
© Khaosaming - l'aéroport de Bangkok
L’OACI qualifie les compagnies et surveille la sécurité aérienne des pays. Alertée à de multiples reprises sur des manquements en Thaïlande, elle a demandé à Bangkok de s’engager sur des mesures pour améliorer la sécurité des vols et améliorer les procédures de contrôle d’attribution de licences. Le gouvernement, après un premier rapport décevant, a décidé de prendre les choses en main et de rassurer ses voisins avec un plan de sécurisation du ciel. Bangkok va recruter des contrôleurs aériens dont les effectifs n’avaient pas augmenté depuis dix ans alors que le nombre de vols a doublé dans le même temps. Des experts internationaux vont rendre un avis pour la réorganisation de l’aviation civile thaïlandaise. Le dossier sera réexaminé fin mai par l’OACI. Si son avis est négatif, l’Europe pourrait inscrire les compagnies thaïes sur sa Liste noire.