Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 30 Novembre 2011

La grève britannique fait un flop dans les aéroports



A peine une dizaine de minutes de plus que d'habitude, voire même parfois plus rapide, voilà le constat des journalistes britanniques partis à Heathrow constater la catastrophe pourtant annoncée... Qui n'a pas eu lieu. La grève du siècle promise par les syndicats anglais a fait un bide.



Selon les premiers constats, le nombre de grévistes à Heathrow était moins important qu'annoncé, avec des postes de douane et d'immigration ouverts plus nombreux que prévus. Pour les spécialistes, la date même du mouvement, à un mois de Noël était mal choisie. Peur de la retenue salariale, incompréhension de la finalité du mouvement ou acceptation de la rigueur... Tous les scénarii possibles sont ainsi commentés par les chaines anglaises d'informations en continue. Côté chiffres : un quart seulement des fonctionnaires était en grève. Moins de 150 000 personnes. L'annulation des vols qui a été faite par un grand nombre de compagnies (à la demande des britanniques) n'était pas justifiée et selon la direction de l'aviation civile "Les perturbations étaient deux fois moins nombreuses qu'à l'occasion des perturbations météorologiques en décembre 2010".