Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Vendredi 24 Décembre 2010

La pagaille continue dans les aéroports



Difficile de résorber le volume de passagers en attente dans les aéroports parisiens. Pour la ministre des Transports et de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet "les conditions climatiques sont exceptionnelles et malgré les efforts des compagnies aériennes, il y a des situations difficiles à régler". 2000 passagers dormaient encore ce matin vendredi 24 décembre dans les aérogares faute de lits disponibles sur la plateforme de Roissy.



La pagaille continue dans les aéroports
Et la pagaille va s'amplifier aujourd'hui, en cette veille de Noël. Au moins 3000 passagers risquent d'être bloqués par l'annulation annoncée de 50 % des vols. D'autant que la SNCF ne pourra transporter tous ceux qui voudront se reporter sur le transport ferroviaire. "les trains sont très chargés" affirme la SNCF qui reste dépendante des conditions météo et qui annonce déjà des retards sur la moitié nord de la France.

Un point précis sur la situation aérienne devrait être fait à 12 heures. A priori, si la levée de l'interdiction des vols est confirmée à 13 heures, à peine 20 % du trafic annulé pourrait reprendre dans l'après midi. Pas de quoi résorber les retards et "rapatrier" les passagers en attente.