Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 21 Février 2016

Le Maroc, cible prochaine des terroristes?



Le directeur du Bureau central de l'enquête judiciaire marocaine, Abdelhak Khiame, a révélé que l’Etat Islamique préparerait des attentats contre le royaume chérifien. Selon ce spécialiste de la sécurité, ce sont des actions avec des voitures piégées qui auraient été retenues.



La gtrande Mosquée de Casablanca
La gtrande Mosquée de Casablanca
C'est en déjouant un attentat chimique vendredi 19 février que le Maroc a fait état de révélations inquiétantes : une cellule terroriste composée d'une dizaine de personnes avait prémédité un attentat chimique, sans doute pour la fin du mois. Pire, divers groupuscules seraient également prêts à des attentats à la voiture piégée.

Pour Abdelhak Khiam, "Les sites sensibles comme les hôtels et les hauts responsables civiles et militaires seront les cibles de ces attaques".  Cité par la presse marocaine, le Directeur précise "L'attentat à la voiture piégée pourrait être perpétré par un garçon de 16 ans qui a reçu une formation poussée". Et d’expliquer que des armes et munitions de l'EI, en provenance de Libye, avaient été saisies. La presse marocaine s’est quand même étonnée de telles accusations car il est assez inhabituel que de hauts fonctionnaires s’expriment en public sur des sujets aussi sensibles.

Face à ces menaces, un appel à la sécurité a été lancé auprès des voyageurs qui se rendront sur Casablanca ou Marrakech. Des mesures ont été prises dans les grands hôtels de la capitale marocaine. Pour la sûreté du pays, des actions ont été engagées contre les réseaux extrémistes du pays.