Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 20 Mars 2014

Le domicile manque à 28% des voyageurs d’affaires français



Les voyageurs d’affaires français sont moins casaniers que leurs collègues étrangers, selon une étude Regus. Au niveau mondial, 38 % des collaborateurs sondés reconnaissent que leur domicile leur manque. Ils ne sont que 28 % à faire cet aveu dans l’Hexagone. Pourtant, les Français sont moins enclins à partir en voyage d’affaires qu’il y a 10 ans.



Au niveau de la France, outre la nostalgie créée par l'éloignement de leur famille et de leur domicile, les voyageurs d'affaires révèlent qu'ils sont très attachés à la cuisine maison. En effet, plus d’un sur dix (15 %) ressent le manque des bons petits plats pendant leurs missions à l’étranger. C'est ainsi aussi important pour eux que parler leur propre langue. De plus, près d'un tiers des cadres français (31 %) sont moins disposés qu'ils ne l'étaient il y a dix ans à se séparer du confort de leur maison et à effectuer des déplacements professionnels.

Les Français gourmands ne constituent pas un cas à part : au niveau mondial et lors des voyages d’affaires, les personnes interrogées déclarent qu'après leur famille (68 %) et leur domicile (38 %), ce sont les spécialités culinaires de leur pays qui leur manquent le plus (25 %). Ce chiffre prend même le pas sur l'envie de découvrir les délices des cuisines étrangères. Un sondé sur cinq (17 %) a également hâte de parler sa propre langue. Pour identifier les aspects quotidiens qui manquent le plus aux voyageurs d’affaires, Regus‎ a interrogé plus de 20 000 chefs d'entreprise et cadres supérieurs dans 95 pays.